GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • ND de Paris: rebâtir la charpente en bois est «probablement la bonne solution», estime un des architectes en charge de sa restauration
    • Télécommunications: Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Mike Pompeo
    • Présidentielle au Malawi: le chef de l'Etat sortant Peter Mutharika en tête (résultats officiels partiels)
    • La justice européenne rejette le pourvoi de Mme Le Pen qui contestait le remboursement de 300 000 euros au Parlement européen
    • Le gouvernement britannique repousse le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit prévu début juin
    • Mondiaux d'athlétisme au Qatar : Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG, mis en examen pour « corruption active » (source judiciaire)
    • Décès de la Britannique Judith Kerr, auteure du célèbre «Tigre qui s'invita pour le thé», à l'âge de 95 ans (maison d'édition)
    • Contraint de se passer d'Android, Huawei prépare son propre système d'exploitation pour la fin de l'année (CNBC)
    • États-Unis: une tornade fait trois morts à Golden City dans le Missouri (autorités)
    • Huawei: «protestation solennelle» de Pékin auprès de Washington (ministère)
    • France: la loi Pacte prévoyant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) a été promulguée (Journal officiel)
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    France

    71% des musulmans de France observent le ramadan

    media La nouvelle mosquée de Strasbourg ouvre ses portes le premier août 2011 à l'occasion du début du ramadan.

    Le ramadan a commencé ce 1er août 2011 pour de nombreuses communautés, en Europe notamment et en France. Marqué par le jeûne et l’abstinence diurnes, le ramadan est considéré comme un moment privilégié de purification et de générosité. Il est observé, depuis une dizaine d’années, par une large majorité des musulmans de France. Ce que confirme une enquête réalisée pour le quotidien catholique La Croix.

    Le ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam. Et en cette année 1432 de l’Hégire, il tombe, dans l’hémisphère nord, en plein été. C’est donc un jeûne difficile de 29 ou 30 jours, auquel s’astreignent les pratiquants, qui, sauf dérogations, ne doivent ni boire ni manger du lever au coucher du soleil, sans pour autant cesser de travailler. 

    De moins en moins médiatisé en France, le ramadan concerne désormais près des trois quarts des croyants. Ils sont en effet 71% à consentir ce long effort sur soi, selon l’enquête de l’institut de sondages Ifop, commandée par le quotidien La Croix et publiée ce lundi 1er août 2011. Seuls 20% des personnes se déclarant musulmanes indiquent ne pas s’y conformer et 9% se disent prêtes à l’observer pendant « quelques jours ».

    Autre constat de l’Ifop : presqu'autant de femmes (68%) que d’hommes (73%) observent le jeûne, sans grande variation en fonction de l’âge : 73% des 18/34 ans et des 55 ans et plus s’affichent pratiquants. Ils sont 64%, entre 35 et 54 ans.

    Stabilité et ancrage

    Ces données statistiques révèlent en fait une stabilité de l’observance du ramadan depuis 10 ans en France, après un bond spectaculaire de 10 points par rapport à 1989, année de la toute première enquête nationale sur le sujet. L’Ifop note aussi des évolutions, dont une spiritualité plus dynamique.

    Pour la première fois en effet, les croyants pratiquants se révèlent en proportion plus nombreux que les seuls croyants : 41% contre 34%. En d’autres termes, parmi les musulmans de France qui observent le jeûne du ramadan, les plus nombreux respectent également  les autres préceptes islamiques. Signe manifeste d'une religiosité qui l'emporte progressivement sur la pratique culturelle.

    En témoigne d’ailleurs la fréquentation hebdomadaire des mosquées. Elle est passée de 16% en 1989 à 25% cette année,  facilitée, il est vrai, par leur multiplication. La France compte aujourd’hui près de 2 000 lieux de culte musulmans (dont la Grande mosquée de Strasbourg, qui vient d’être inaugurée) qui ancrent et banalisent la deuxième religion de France.

    Et ce, malgré des initiatives politiques autour de l’islam en France, qui alimentent des polémiques toujours très vives. Ainsi des débats sur l’ « identité nationale » ou, plus récemment, sur la laïcité organisés par la majorité UMP. Ainsi aussi des lois interdisant le foulard islamique à l’école puis le voile intégral dans l’espace public.

    Ainsi encore des statistiques. Le ministère de l’Intérieur parle de 5 à… 10 millions de musulmans en France, alors que l’Institut national d’études démographiques (Ined), l’Insee et les instituts de sondages évaluent leur nombre à 3,5 millions. Autant de controverses qui donnent aux intéressés le sentiment d’une stigmatisation, aux conséquences politiques très nettes : selon l’Ifop, seuls 21% des musulmans de France disent faire confiance à Nicolas Sarkozy. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.