GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Selon Mediapart, Total a payé 7 millions d'euros à Takieddine pour un contrat en Libye

    media En août 2007, Nicolas Sarkozy s'est rendu en Libye notamment pour signer des contrats avec Mouammar Kadhafi. (Photo : Reuters)

    Le site français d'informations Mediapart continue d'alimenter la toile et de sérieuses inquiétudes politiques avec des révélations en cascade sur Ziad Takieddine. L'homme d'affaires et marchand d'armes franco-libanais, proche de la majorité et de l’Élysée, est souvent cité dans le dossier Karachi mais aussi dans des contrats militaires ou civils avec la Libye de Kadhafi, dont un accord gazier passé avec le géant Total qui lui aurait secrètement rapporté près de 7 millions d'euros il y a deux ans.

     

    Le marchand d’armes franco-libanais Ziad Takieddine a reçu près de 7 millions d’euros du groupe pétrolier français Total. Et ce avec « l’appui de l’Elysée », « en marge d’un contrat gazier conclu avec le régime libyen », précise Mediapart.

    Ce versement de 9,8 millions de dollars (6,9 millions d’euros) remonte à l’automne 2009, « dans le plus grand secret » et aurait été « supervisé » par le directeur général de Total, Christophe de Margerie, démontre Mediapart qui cite « de nombreux documents confidentiels ». Mediapart précise que l’argent a été versé sur un compte bancaire d’une société offshore domiciliée dans les Iles Vierges britanniques, la North Global Oil & Gas Company « dont le bénéficiaire économique est Ziad Takieddine ».

    Ce paiement intervenait « en marge » d’un contrat gazier obtenu par Total en Libye pour lequel le géant pétrolier français avait bénéficié du « coup de pouce » du ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Ce dernier avait déjà été à l’œuvre avec Takieddine dans la libération des infirmières bulgares. Sept millions sur les 140 promis si le contrat gazier avait abouti. Ce qui n'est pas le cas, selon Total, qui reconnait avoir « perdu » sa mise.

    Ziad Takieddine a été cité à plusieurs reprises par des témoins dans le cadre de l’enquête sur le volet financier de l’affaire des sous-marins de Karachi. Un dossier ultra-sensible politiquement après l’attentat anti-français de 2002. Selon des informations parues là encore sur Mediapart, il aurait négocié plusieurs contrats d’armement avec le régime libyen.

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.