GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    L'université d'été du PS: grosse affluence, ambiance tendue

    media Martine Aubry, Lionel Jospin, Ségolène Royal, Harlem Désir et Francois Hollande sont arrivés ensemble à la veille de l'ouverture des universités d'été de La Rochelle, le 25 août 2011. REUTERS/Pierre Andrieu/Pool

    La 23e édition de l'université d'été du Parti socialiste s'est ouverte ce vendredi 26 août 2011 à La Rochelle, dans l 'Ouest de la France, en présence de tous les candidats à la primaire du PS, et devant plus de 5 000 militants ou sympathisants. Officiellement, l'heure est à l'union, mais des rivalités existent bien.

    Ce qui frappe, c'est que c'est la dernière université d'été avant l'élection présidentielle du coup ... on regarde beaucoup les candidats... et les propositions concrètes

    Laurent Fabius : le climat est bon même s'il y a compétition 27/08/2011 Écouter

    L’union est obligatoire pour les six candidats à la primaire socialiste. François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal, Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Jean-Michel Baylet doivent afficher officiellement une unité sans failles. Mais une image est tout de même significative : ce vendredi après-midi, à l’ouverture de cette université d'été, les candidats se sont présentés séparément avec quelques minutes d'écart entre eux. François Hollande est même arrivé très en retard et il n’a pas écouté le discours de Martine Aubry. Il n’est pas venu à la plénière de la maire de Lille car, a-t-il dit, il avait « autre chose à faire et n’avait pas été spécialement invité »… 

    Pour éviter tout affrontement ouvert, ces candidats ne débattront pas ensemble. Pas à La Rochelle du moins, mais plus tard, sur des plateaux de télévision, juste avant la primaire. Ici, chaque candidat anime et participe à une plénière. Martine Aubry a ouvert le bal en intervenant dans un débat sur la crise et l'euro.

    Unité en façade, mais petites phrases en coulisses

    L'unité est de façade même si Martine Aubry en arrivant à cette université d'été a été claire : pour elle « des débats, ce ne sont pas des combats ». François Hollande, lui, appelait à être à la hauteur de la responsabilité face à la crise.

    Mais l'union des camarades socialistes est fragile, très fragile... La même Martine Aubry déclarait vendredi matin qu'elle a, en succédant à François Hollande à la tête du PS, transformé « un mouvement qui faisait pitié, en parti prêt à gouverner ». Petite phrase de François Hollande aussi qui estime qu'il a « plus de responsabilités que d'autres, parce qu’il est regardé plus que d'autres comme pouvant éventuellement gagner en 2012 ».

    Enfin, au cours d'un dîner jeudi soir sur le vieux port de La Rochelle, Ségolène Royal assurait, sereine, qu'elle serait en tête du premier tour de la primaire et qu'elle serait «beaucoup plus dangereuse pour la droite que les deux autres » - Martine Aubry et François Hollande.

    François Hollande largement en tête dans les sondages

    Selon les dernières études d’opinion, François Hollande sortirait en tête du premier tour de la primaire socialiste, avec 42% des voix devant Martine Aubry à 31% des intentions de vote. Ségolène Royal, même si elle y croit encore, arrive en troisième position avec seulement 18%. Les trois autres candidats à la primaire socialiste ne dépassent pas les 5%.

    Et pour le second tour, François Hollande l'emporterait face à la maire de Lille, sur un score assez serré : 53% contre 47%. Et ce score serré, à moins de cinquante jours du premier tour de la primaire socialiste, montre que rien n'est encore joué et que tout peut encore changer.

    Dominique Strauss-Kahn grand absent à la Rochelle. 
     
    Dominique Strauss-Kahn, est désormais libre de ses déplacements depuis qu’il a récupéré son passeport et depuis que la justice américaine a abandonné les poursuites lancées contre lui. Mais l’ancien patron du Fonds Monétaire International ne veut pas du tout revenir dans l’immédiat en France et encore moins à cette université d’été. Les candidats à la primaire ont salué le rôle qu'il pourrait jouer dans la campagne présidentielle en apportant son éclairage, son expertise sur la crise, sur les questions économiques notamment.

    Mais cette marque de confiance des leaders socialistes n’est plus du tout partagée par les Français qui plébiscitaient DSK il y a quelques mois et qui le voyaient déjà à l'Elysée. Désormais, quatre Français sur cinq ne souhaitent pas que Dominique Strauss-Kahn revienne dans la course à la primaire socialiste. Ils sont aussi près de 60% à considérer plutôt comme une mauvaise chose le fait que l'ex-patron du Fonds Monétaire International joue un rôle pendant la campagne présidentielle.  

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.