GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Jean-Jacques Aillagon quitte la présidence du Château de Versailles

    media "85.8° " de Bernar Venet sur la place d'Armes de Versailles. Il expose depuis le 01 juin jusqu'au 1 novembre 2011. Philippe Chancel

    Le conseil des ministres a officialisé ce mercredi 31 août 2011 la nomination de Catherine Pégard à la tête du château de Versailles. Conseillère de Nicolas Sarkozy à l'Elysée depuis 2007, Catherine Pégard est une ancienne journaliste. Elle remplace l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon en poste depuis quatre ans, qui ne terminera pas son deuxième mandat. Raison officielle : il aura bientôt 65 ans et a atteint l'âge de la retraite. Jean-Jacques Aillagon regrette « l'inconstance de la règle » qui oblige certains présidents d'établissement public à partir à 65 ans alors que d'autres peuvent aller au-delà. Il restera surtout celui qui aura su faire entrer l'art contemporain à Versailles.

    Jean-Jacques Aillagon a été nommé président de l'Établissement public de Versailles par Nicolas Sarkozy en 2007. Château de Versailles/Christian Milet

    Il y a un peu plus d'un an, Jean-Jacques Aillagon avait du batailler ferme pour obtenir le renouvellement de son mandat de président du château de Versailles. Xavier Darcos, ancien ministre du Travail ce serait bien vu dans la place.

    Cette fois, il devra céder son fauteuil à Catherine Pégard, conseillère de Nicolas Sarkozy et ancienne journaliste. Il faut dire que la présidence du château de Versailles est un des postes les plus prestigieux et convoité de la République, décerné par décret par le président de la République.

    Versailles représente 1 000 salariés, près de sept millions de visiteurs par an, un budget de 100 millions d'euros dont 20% doit être trouvé auprès de mécènes et de contributeurs privés. A sa tête pendant quatre ans, Jean-Jacques Aillagon a su rassembler des fonds, faire vivre et ouvrir le lieu, tout en poursuivant une politique de grands travaux et de restauration du patrimoine.

    Il restera surtout comme celui qui a su faire entrer l'art contemporain à Versailles. Malgré quelques hoquets des tenants du classicisme, des artistes comme l'Américian Jeff Koons, le Français Xavier Veilhan ou le Japonais Takashi Murakami ont exposé leurs oeuvres parfois monumentales dans le parc et le château de Versailles. Un rendez-vous désormais devenu incontournable chaque saison.

    Catherine Pégard succède à Jean-Jacques Aillagon au château de Versailles
    Catherine Pégard a été nommée ce mercredi 31 août 2011 « présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles ». AFP / Miguel Medina

    Son nom circulait depuis déjà quelques mois pour prendre la tête du château de Versailles. L'ancienne rédactrice en chef de l'hebdomadaire Le Point, devenue conseillère de Nicolas Sarkozy après son arrivée à l'Elysée en 2007, a trouvé un point de chute.

    Démonétisée depuis quelque temps, cette ancienne journaliste, proche de Cécilia Sarkozy a vu son étoile pâlir. Dès son arrivée à la présidence de la République, Catherine Pégard s'occupe du pôle politique. Son rôle : faire du liant avec les élus pour faire remonter leurs attentes et donner de la cohérence au quinquennat de son mentor.

    Mais la nomination d'Olivier Biancarelli après les élections municipales de 2008 pour renforcer ce pôle va lui faire de l'ombre. Peu à peu son influence s'estompe. Catherine Pégard prend alors en charge les dossiers culturels à l'Elysée.

    Sa nomination à la tête de l'un des monuments historiques les plus prestigieux de France n'a pas tardé à provoquer l'émoi de certains historiens de l'art qui fustigent déjà son absence de qualification pour la fonction.

    Pour en savoir plus

    Exposition Venet à Versailles en cours

    Les arcs de triomphe de Bernar Venet au château de Versailles RFI/Pascal Paradou

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.