GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Dix ans du 11-Septembre : la France face au défi du terrorisme

    media Des soldats français patrouillent sous la Tour Eiffel dans le cadre du plan Vigipirate, le 10 septembre 2011. AFP PHOTO Miguel Medina

    En France, une cérémonie pour commémorer les attentats du 11-Septembre s'est déroulée vendredi 9 septembre 2011 à l'ambassade américaine à Paris. La France, où le niveau de vigilance reste élevé mais contrairement aux Etats-Unis le 11-Septembre 2001 n'a pas entrainé une révolution policière car les forces de l'ordre avaient déjà connu des séries d'attentats, en 1986 et 1995, des événements qui avaient aidé à sa modernisation.

    Depuis plus de 20 ans, la police française concentre l'essentiel de ses efforts sur le renseignement pour faire obstacle aux attentats. Après le 11 septembre 2001, plus que d'une profonde restructuration, il s'est donc surtout s’agit de s'adapter au nouveau modus operandi des terroristes : à savoir, l'utilisation d'un avion comme appareil kamikaze. Cependant à chaque commémoration ou à l'occasion des fêtes de fin d'années, le gouvernement renforce systématiquement le plan Vigipirate, comme s'il était la clé de voûte de la lutte antiterroriste.

    Pour Alain Bauer spécialiste du terrorisme, ces mesures relèvent plus d'une simple communication que d'une réelle stratégie de défense : « On prend des mesures pour rassurer la population. Ce sont ce qu’on appelle des gesticulations nécessaires mais pas systématiquement utiles qui permettent de dire ‘écoutez nous sommes sensibles à l’émotion’. Et donc les mesures sont renforcées à cette occasion même si la réalité du terrain c’est que l’activité des services de police et de renseignement c’est de faire ce qui ne se voit pas, ce qui permet que les attentats n’aient pas lieu, c’est-à-dire du renseignement, du renseignement, du renseignement et dans ce cas précis du renseignement humain, du renseignement humain et encore du renseignement humain ».

    Si le plan Vigipirate comprend toujours quatre niveaux d'alerte de blanc à écarlate, les spécialistes précisent cependant que le danger est désormais permanent. Le terrorisme, notent-ils, n'est plus l'œuvre exclusive de groupes venus de l'étranger.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.