GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    La France inquiète pour la sûreté des centrales nucléaires dans le monde

    media La centrale nucléaire de Temelín. (CC)/Japo/Wikipédia

    L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) adopte cette semaine un plan d’action pour renforcer la sûreté des centrales nucléaires dans le monde, six mois après la catastrophe de Fukushima. Pour la France, ce plan n’est pas à la hauteur des inquiétudes des populations. Et Eric Besson, le ministre français de l’Industrie, n’a pas hésité à le faire savoir lors de son déplacement à Vienne.

    Avec notre correspondant à Vienne, Blaise Gauquelin

    Les Américains et les Chinois refusent, à l’heure actuelle, de laisser l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) tester la résistance de leurs centrales aux catastrophes naturelles. Or pour la France, il est urgent de rassurer les opinions publiques. Paris a plaidé pour que tous les réacteurs du monde soient soumis à des tests indépendants, d’ici à juillet 2012. Des tests dont les résultats seraient rendus publics.

    Car pour Eric Besson, le ministre français de l’Energie, on aura encore besoin de l’énergie nucléaire dans les décennies qui viennent, surtout dans les pays en développement : « Le nucléaire suscite toujours un intérêt universel, pour répondre au doublement de la consommation énergétique mondiale, d’ici à 2050 ».

    L’Inde, la Jordanie, la Pologne, l’Afrique du Sud, ils sont nombreux les pays qui veulent se doter d'un parc nucléaire malgré la catastrophe au Japon. « La sortie allemande du nucléaire, qui est un choix souverain, demeure une exception », ajoute Eric Besson qui veut croire qu’une énergie atomique responsable a encore un avenir prometteur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.