GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    En France, les écologistes font de la sortie du nucléaire la condition d’un accord avec le PS

    media Cécile Duflot, secrétaire nationale du parti Europe Ecologie-Les Verts, à Dijon, le 6 avril 2011. AFP / JEFF PACHOUD

    Au lendemain de la désignation de François Hollande comme candidat socialiste à la présidentielle de 2012, la patronne des écologistes, Cécile Duflot, revient sur les conditions d’un accord avec le PS. « Sans sortie du nucléaire, il n’y aura pas d’accord avec le PS », a-t-elle ainsi déclaré ce dimanche 22 octobre 2011 lors d’un entretien avec le Journal du Dimanche.

    Tout au long de la campagne de la primaire socialiste, les écologistes d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) avaient discuté ferme avec les candidats du PS et singulièrement avec Martine Aubry. Las, c’est François Hollande qui a été choisi.

    Pas question de mollir, les équipes de Cécile Duflot n’ont pas attendu les 3 et 4 novembre, les dates retenues par le PS et les écologistes pour les négociations en vue d’un accord électoral pour 2012, pour poser leurs conditions. Dès mardi 11 octobre, Eva Joly, la candidate des écologistes, avait donné le ton en déclarant : « Si M. Hollande ne se prononce pas pour une sortie du nucléaire, ce ne serait pas la gauche molle mais la gauche folle ».    

    Le ton est donné. Au Parti socialiste, on le dit haut et fort, « il n’est pas question de céder à quelque diktat que ce soit de la part des Verts ». Certes, mais Cécile Duflot est une femme qui sait compter et c’est avec une assurance tranquille qu’elle affirme « que si on veut réussir à battre la droite en 2012, il faudra réussir le rassemblement de la gauche et des écologistes ». Ainsi rappelle-t-elle les exigences d’EELV, à savoir notamment « le retour à la retraite à 60 ans, la transition énergétique, la réforme institutionnelle avec l’instauration de la proportionnelle… ».

    A la recherche du compromis

    Un responsable d’EELV le disait cette semaine, « on cherchera un compromis ». S’il n’est pas question, en effet, dans un camp comme dans l’autre, de s’aligner sur les positions d’en face, la question de la sortie du nucléaire est clairement posée comme non négociable. Et force est de constater que ce qui sépare les Verts de François Hollande qui propose lui, une réduction de 75 % à 50 % de la part de l’électricité produite par le nucléaire d’ici à 2025, reste pour le moins important. Même si le candidat socialiste s’engage, pour atteindre cet objectif, à  fermer les centrales en fin de vie, à augmenter massivement les énergies renouvelables et à diminuer fortement la consommation d'énergie, le compte n’y est pas pour les Verts.

    Pour le moment, chacun hausse le ton. Le PS se dit prêt « à céder des circonscriptions à la hauteur de ce que représentent les Verts, pas forcément à la hauteur de leurs attentes », ajoute un rien perfide François Vallini, un proche de Hollande. Reconnaissant avoir « une position difficile mais confortable », Cécile Duflot rétorque « qu’aujourd’hui, tous les écologistes sont prêts à renoncer à avoir des députés si on ne croit pas au changement. Nous sommes prêts au compromis et aussi prêts à constater qu'il n'y a pas d'accord ».

    Pas question, donc, pour les Verts de signer un texte avec le PS qui n’inclut pas le renoncement au nucléaire. Et Cécile Duflot enfonce un peu plus le clou : « Après Fukushima, la sortie du nucléaire est un horizon obligatoire, même si pour certains, ces mots sont imprononçables ».    

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.