GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Il est nécessaire de «restaurer l'ordre» à Hong Kong (ministère chinois de la Défense)
    • Fusillade en Californie dans la ville de Fresno: quatre morts et six blessés (police)
    • Manifestations et violences en Iran: Téhéran condamne le soutien de Washington à des «émeutiers»
    • Biélorussie: aucun représentant de l'opposition n'a été élu aux législatives (résultats officiels)
    • «Déchets, ça déborde! On fait quoi?» Journée spéciale ce lundi sur les antennes de RFI dès 6h TU (7h heure de Paris)
    • Hong Kong: la loi interdisant le port du masque est jugée anticonstitutionnelle (Haute cour)
    France

    France: Marine Le Pen ne compte que 452 parrainages et lance un appel aux maires

    media La présidente du FN Marine Le Pen s'est exprimée lors d'un grand meeting à Strasbourg, dimanche 12 février 2012. REUTERS/Vincent Kessler

    Marine Le Pen a affirmé ce jeudi au journal télévisé de France 2 qu'elle ne disposait que de 452 parrainages d'élus sur les 500 nécessaires pour être candidate à la présidentielle et a lancé un appel aux maires pour obtenir ceux qui lui manquent. « J'ai 452 parrainages aujourd'hui. Il m'en manque 48, c'est beaucoup », a déclaré la candidate du parti d'extrême droite, en laissant entendre qu'elle pourrait ne pas être présente au premier tour de la présidentielle. Les prétendants à l'Elysée ont jusqu'au 16 mars pour déposer leurs paraphes au Conseil constitutionnel.

    Marine Le Pen 02/03/2012 - par RFI
    Marine Le Pen a expliqué qu'elle avait recueilli 475 promesses de signatures mais que finalement, 23 maires « n'ont pas respecté leur promesse ». « Je ne peux évidemment que remettre non seulement mon sort, mais le sort de la démocratie française et des millions d'électeurs qui veulent voter pour moi, à une poignée d'hommes et de femmes qui sont eux-mêmes respectueux de cette démocratie » et « aux maires qui peuvent refuser cette situation ».
    Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.