GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Marine Le Pen au Mont-Saint-Michel : la bataille de la campagne électorale continue

    media Mont-Saint-Michel, 23 mars 2012. Un lieu évocateur pour la candidate du Front national, Marine Le Pen. © AFP/Damien Meyer

    Marine Le Pen était ce 23 mars 2012 en visite au Mont-Saint-Michel. Entre défense du patrimoine et polémique sur l'issue des tueries de Toulouse, la candidate au présidentielle du Front national ne se lasse pas de ses thèmes favoris. Après la trève du début de semaine, la campagne reprend de plus belle. Il reste 30 jours avant le premier tour de scrutin.

    La visite de Marine Le Pen sur le thème du patrimoine se fait avec une guide qui raconte l’histoire du Mont-Saint-Michel. Mais si l’histoire est là, l’actualité n’est jamais loin pour la candidate du Front national : « Au Mont, une petite pensée pour Saint-Michel, le patron des paras qui ont payé un lourd tribut ».

    La campagne a bel et bien repris après les tueries de Toulouse et Marine Le Pen entend travailler les thèmes remis en avant par le drame : « Les Français veulent qu’on leur parle de sécurité. Ils veulent qu’on leur explique quels sont les dangers aujourd’hui en France, quelles sont les mesures qui doivent être mises en œuvre justement pour leur apporter la sécurité à laquelle ils ont droit. Je pense qu’ils prendraient très mal que l’on referme,au  somme toute, une parenthèse comme s’il s’agissait d’un fait divers qui ne soulevait pas des questions qui sont en même temps multiples et importantes ».

    Retour en force donc et, même en configuration combat, pour les trente derniers jours avant le premier tour. Même avec des sondages sur la pente descendante dont un qui place son pire ennemi, le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, à la troisième place, Marine Le Pen jure encore croire à sa présence au second tour.

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.