GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    François Bayrou se fiche des sondages

    media Un partisan tient une bannière de François Bayrou, président du MoDem, candidat à l'élection présidentielle française 2012 au cours d'une réunion de campagne le 27 mars 2012 à Besançon SEBASTIEN BOZON / AFP

    La campagne continue pour François Bayrou. En déplacement dans le Jura et à Besançon, le candidat centriste a fait part de sa volonté de poursuivre sur sa ligne et de continuer à délivrer un message de vérité aux Français envers et contre les autres candidats : Nicolas Sarkozy, François Hollande mais aussi Marine Le Pen et surtout Jean-Luc Mélenchon qui rivalise avec lui, voire le dépasse dans certains sondages.

    Avec notre envoyée spéciale à Besançon, 

    Notre site spécial

    Poligny, dans le Jura, Monsieur Basile rencontre François Bayrou dans la boucherie de la grande rue. Il interpelle le candidat : « Si vous passez aux élections comme président, est-ce que vous pensez quand même tenir votre parole pour nos retraites, parce que nous, on n’a pas grand-chose en retraite ? » François Bayrou écoute et répond en évoquant son dernier discours lors du meeting du Zénith à Paris, quelques jours plus tôt : « La première chose dont j’ai parlé, c’est ça ». 

    Tout peut arriver 

    Monsieur Basile parle des choses de sa vie, pas des sondages. Et cela conforte François Bayrou pour lequel il ne faut pas accorder trop d’importance aux enquêtes d’opinion. Il explique ainsi : « Les sondages, ils ne disent pas ce qu’il faut faire pour un pays. Ce qui est important pour moi, c’est de dire aux Français ce qui est nécessaire pour l’avenir de la France ». 

    A entendre François Bayrou, sa détermination reste donc intacte. Et il n’est pas question de faire grise mine, même si les sondages le placent en cinquième position. Car tout peut encore arriver, la campagne ne fait que commencer, dit-il à moins d’un mois du premier tour : « On va entrer dans le vrai moment de campagne… Pendant un très long moment, plus long cette année encore que pour les autres, les Français sont spectateurs et puis après, le moment vient, il va venir, où ils ne se posent plus la question comme spectateurs mais comme décideurs ».

    Faire confiance aux Français 

    C’est donc à ce moment-là que François Bayrou espère enfin avoir l’oreille des Français pour les convaincre que dans cette campagne « vitale » pour le pays, il est le seul à pouvoir conduire un gouvernement de rassemblement rendu nécessaire par la crise, le seul qui a le courage d’aborder les vraies questions : déficits, chômage, éducation. 

    Du coup, il affiche sa sérénité face à la récente percée de Jean-Luc Mélenchon, représentant d’une gauche qualifiée de « mythique » et dont le programme n’a, selon lui, « pas la moindre crédibilité ». François Bayrou fait confiance au jugement des Français. Reste à savoir si la réciproque est vraie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.