GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    L'«agenda du changement» de François Hollande

    media François Hollande, le candidat socialiste à la présidentielle française, à Rennes, le 4 avril 2012. REUTERS/Stephane Mahe

    François Hollande a publié ce mercredi matin 4 avril un « agenda du changement » résumant l'ensemble des mesures qu'il compte mettre en œuvre dans les premiers mois après son arrivée à la présidence de la République, s'il est élu le 6 mai prochain. Une manière de lancer le « troisième temps » de sa campagne après les étapes du Bourget et du projet chiffré fin janvier.

    « La première année du changement », c'est sous ce titre que François Hollande détaille la liste des mesures qu'il entend prendre au cours de la première année au pourvoir en cas de victoire. Un calendrier en 3 temps.

    Notre site spécial

    Parmi les mesures urgentes et symboliques qui seront prises pour la plupart par décret dans une première phase : l'augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire, le blocage des prix de l'essence durant trois mois et surtout la retraite à 60 ans pour tous ceux qui ont toutes leurs annuités.

    La deuxième phase : la mise en place de la réforme fiscale pendant la session extraordinaire du Parlement du 29 juin au 2 août, avec la suppression de la TVA sociale et de niches fiscales mais aussi la fameuse tranche d'imposition à 75% des revenus au dessus de 1 million d'euros.

    La troisième et dernière phase entre août 2012 et juin 2013 avec la programmation des 60 mille postes supplémentaires dans l'éducation nationale et un nouvel acte de décentralisation. Un agenda dévoilé à la veille de la présentation par Nicolas Sarkozy de son programme chiffré.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.