GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Mort du cinéaste Claude Miller, maître des âmes en filigrane

    media Claude Miller en septembre 2009, lors de la première de son film « Je suis heureux que ma mère soit vivante », à Paris. Marc Ausset-Lacroix/WireImage

    Il venait de terminer Thérèse D, l’adaptation du roman à succès Thérèse Desqueyroux d’après François Mauriac, avec Audrey Tautou et Gilles Lellouche dans les rôles principaux. Après une longue maladie, le cinéaste Claude Miller est décédé hier soir à l’âge de 70 ans. Ce maître des âmes en filigrane avait réussi à concilier cinéma d’auteur et grands succès populaires.

    En 2011, Claude Miller a raconté à RFI sa rencontre avec François Truffaut dont il est devenu assistant et directeur de production. 05/04/2012 - par Elisabeth Lequeret Écouter

    Ce qui reste ? Ce qu’il a fait pour les autres. Charlotte Gainsbourg en sait quelque chose. Le réalisateur Claude Miller a lancé et encouragé beaucoup de carrières d’acteurs et a travaillé avec les plus grands : il était l'assistant de Marcel Carné, Jean-Luc Godard, Robert Bresson, Jacques Demy et directeur de production de François Truffaut.

    Né le 20 février 1942 à Paris, de parents juifs en pleine période d’occupation, il a été rapidement fasciné par le 7e art. « A l’âge de 4 ans, je suis déjà allé au cinéma avec mes parents », a-t-il confié à RFI dans une interview donnée en 2011. Ce qui n’est pas étonnant, il est fils d’un employé au Grand Rex, la célèbre salle du cinéma sur les grands boulevards parisiens. Après le bac, il choisit une carrière classique pour apprendre le cinéma, il entre en 1961 à l’Institut des hautes études cinématographiques, IDHEC, aujourd’hui devenu La Fémis. Claude Miller en sort pas seulement diplômé, mais major et deviendra, entre 2007 et 2010, même président de la Fémis.

    « Dites-lui que je l’aime »

    Après son diplôme, il travaille immédiatement avec les réalisateurs les plus renommés avant de devenir un grand réalisateur à son tour. Son mot d'ordre : « La gentillesse m'ennuie ». C’est Miller qui donne un pistolet au jeune Gérard Depardieu dans Dites-lui que je l’aime (1977) avant de connaître son premier grand succès quatre ans plus tard. En 1981, il met en Garde à vue les deux géants Lino Ventura et Michel Serrault, avec Romy Schneider en arbitre. En 1983, il souligne la grâce glaciale d’Isabelle Adjani en tueuse et lance en 1987 la carrière de Charlotte Gainsbourg à l’âge de 13 ans, avec un pull bleu marine et aux rayures dans L’Effrontée.

    La classe de neige, adaptation du roman d’Emmanuel Carrère, remporte en 1988 le Prix du jury au Festival de Cannes et Un Secret, avec à l’affiche Patrick Bruel et Cécile de France, triomphe en 2007 aux César. C’est Marina Hands qui tenait le rôle principal de son dernier film Voyez comme ils dansent, sorti en 2011. Claude Miller ne verra pas sa dernière création : Thérèse D. Il venait de terminer le tournage du film dont la sortie est  prévue à l’automne.

     

    L'hommage de Claude-Eric Poiroux, directeur d'Europa cinéma, un réseau européen de salles de cinéma fondé et présidé par Claude Miller. 05/04/2012 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.