GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    France

    François Hollande «prêt» à présider pour rassembler la France

    media François Hollande, le candidat socialiste à la présidentielle devant le château de Vincennes, le 15 avril 2012. Reuters/Charles Platiau

    En France, c’est le sprint final de la campagne électorale avec ses déclarations et ses petites phrases à exactement une semaine du premier tour et surtout de grands meetings en plein air. 100 000 participants revendiqués par l'UMP, place de la Concorde, à Paris, où Nicolas Sarkozy tenait son rassemblement. 100 000 sympathisants également revendiqués par le Parti socialiste sur l'esplanade du château de Vincennes, aux portes de Paris. C’est là que François Hollande a prononcé son discours.

    Avec notre envoyé spécial à Vincennes,

    Nous on est là et puis il y en a d’autres ailleurs, c’est la démocratie !

    Dans le métro, les partisans de François Hollande 15/04/2012 - par Corinne Mandjou
    Les partisans de Nicolas Sarkozy et ceux de François Hollande prenaient la même ligne ce dimanche pour se rendre au meeting de leur candidat respectif :
    Écouter

    Il y avait plus de 100 000 personnes, selon le Parti socialiste, un chiffre évidemment invérifiable. Un porte-parole de François Hollande relativisait d’ailleurs la guerre des chiffres : nous ne sommes pas dans une opération de bodybuilding politique.

    « Majorité silencieuse » à la Concorde, contre « majorité populaire » à Vincennes. Il fallait jouer sur les contrastes. La foule colorée, armée de nombreux drapeaux, continuait à affluer alors que François Hollande en était déjà à la moitié de son discours.

    La démonstration de force est donc réussie. « J'entends la clameur, je mesure la ferveur », a déclaré François Hollande à son arrivée sur la scène. « J'imagine demain le bonheur qui pourrait être le nôtre si nous parvenons, vous et moi, à la victoire, le 6 mai ! », a-t-il ajouté.

    Notre site spécial

    Mais prudence, le candidat socialiste ne perd pas des yeux l’objectif sur lequel il y a dix ans Lionel Jospin avait un peu fait l’impasse : le premier tour. « J’entends les colères, mais je dois traduire ces colères en acte de gouvernement car je suis le seul à gauche à pouvoir l’emporter », a-t-il dit.

    Le même discours que François Mitterrand en 1981, les mêmes marqueurs de gauche : « Je suis le président de la fin des privilèges qui ne se soumettra pas au marché.» François Hollande a d’ailleurs accusé Nicolas Sarkozy de jouer sur les peurs, d’appeler la spéculation à l’aide pour empêcher l’alternance.

    Curieuse conception de la responsabilité pour un président : appeler la spéculation à l’aide pour empêcher l’alternance.

    François Hollande

    Candidat du Parti socialiste

    15/04/2012 Écouter

    François Hollande, lui, ne veut pas gagner seulement sur un rejet mais sur un projet. Et plusieurs fois il a répété qu’il était « prêt » à présider pour rassembler la France. C’est son état d’esprit à une semaine du premier tour. Une confiance tranquille, pour reprendre l’expression d’un de ses proches, rien n'est gagné, tout est possible.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.