GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Présidentielle 2012: Bayrou fait de la résistance

    media François Bayrou, crédité de 10 à 11% des intentions de vote n'a plus que cinq jours pour convaincre, Rezé, le 17 avril 2012. REUTERS/Stephane Mahe

    A cinq jours du premier tour de la présidentielle, François Bayrou jette ses dernières forces dans la bataille pour essayer de faire mentir les sondages. La tâche n’est pas facile. Mais le candidat centriste veut essayer en faisant encore et toujours valoir sa différence. Il était en meeting à Rezé, dans la banlieue de Nantes, dans l'ouest de la France.

    Avec notre envoyée spéciale à Nantes,

    Notre site spécial

    Les bras levés, les poings serrés, la veste enlevée et posée par terre, c’est ainsi que François Bayrou termine désormais ses meetings. La faute au «réchauffement climatique» dans les salles alors que l’échéance électorale est de plus en plus proche.

    Regain d’envie

    François Bayrou ne s’économise plus, comme si la proximité du scrutin et l’adversité des sondages lui avaient donné un regain d’envie. Ses discours s’allongent au fil des jours. A tel point que certains militants, comme Isabelle, n’arrivent pas à penser qu’il peut perdre. Venue spécialement de Lamballe pour assister au meeting de Nantes, «plutôt que de rester dans son fauteuil», elle s’interroge : «Ce qui est incroyable c’est que les citoyens français ne se disent pas : la voie de la France, elle est là. Pourquoi il n’est pas entendu ? Ca me laisse vraiment perplexe

    Dans la foule, Laurent, venu en simple curieux, trouve lui une réponse : «C’est une campagne trop raisonnable, les gens dans une campagne ils ont besoin d’entendre autre chose que l’endettement».

    «Changer le logiciel»

    Le désendettement, c’est en effet avec l’emploi, le cœur du discours du centriste qui se veut le candidat de la vérité, celui parle du concret, de la vie des Français, contre ceux de la démagogie -Nicolas Sarkozy et François Hollande - qu’il juge englués dans les tactiques électoralistes.

    Alors il propose : «Si l’on veut que les choses changent, il faut changer le logiciel que les décideurs de notre pays ont dans la tête… Ils pensent faux tous les deux  [Sarkozy et Hollande] parce qu’en réalité, ce sont les mêmes réseaux, les mêmes organisations de hauts fonctionnaires, la même manière de prendre les décisions, eux qui se sont succédé au pouvoir régulièrement depuis vingt ans. Vous pouvez remplacer l’un par l’autre, ça ne changera rien dans notre pays».

    François Bayrou veut parler avec son cœur et n’hésite pas à jouer dans le registre de l’émotion, quand il évoque les jeunes chômeurs : «Qui d’entre vous n’a à l’esprit ce qu’est le regard d’un jeune homme ou d’une jeune fille ayant fait des études et qui ne trouve pas d’emploi. Je ne parle pas de théorie politique, là. Je ne parle pas de statistiques. Je parle de visages».

    François Bayrou n’a plus que cinq jours pour convaincre et ça se sent.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.