GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Les candidats passés à la moulinette d’internet

    media Sites testés du 29 mars au 3 avril 2012, à chaque heure, avec 3 fournisseurs d'accès internet. Compuware

    Et si on jugeait les candidats à la présidentielle en fonction des performances de leur site internet ? Ces derniers sont-ils aussi rapides, aussi disponibles, au fur et à mesure de la montée en puissance de la campagne ? Où se situe la performance des uns par rapport à celle des autres ? La question amusante a été posée et résolue par un cabinet spécialisé. Les résultats bousculent les sondages…

    On arrive à des choses disparates, à des sites tout simplement, pendant des moments, non disponibles ou alors difficilement accessibles...

    Michel Simion

    Directeur marketing de Compuware

    25/04/2012 - par Thomas Bourdeau Écouter

    On a tous connu ce moment d’exaspération devant la page récalcitrante d’un site internet qui mettait trop de temps à s’afficher. « Ok, tu ne t’affiches pas ! Alors je zappe. » Michel Simion, directeur marketing de Compuware, une société américaine spécialisée dans l’optimisation des performances sur internet explique qu'« à partir de quatre secondes de temps d’affichage, un site marchand perdra près de 40% de ses clients potentiels. Si la page met moins de trois secondes ça peut aller, le client restera, mais passé quatre secondes il pourra le perdre et après neuf secondes, il n’y aura plus personne ! » C’est là un point de mesure très fiable pour les entreprises qui découvrent ainsi les seuils critiques dans leur domaine, mais est-ce pareil pour un homme politique ? Avec humour, la société s’est posé la question…

    La performance et la disponibilité des sites des candidats ont été mesurées

    « On a fait le benchmarking des sites des candidats, comme s’ils étaient nos clients » sourit-il. Le benchmarking (en français, cela se traduit par « référenciation » ou « parangonnage ») est une technique de marketing qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes d'organisation des autres entreprises afin de s'en inspirer et d'en retirer le meilleur. Dans le cas des sites des candidats, les analyses ont été faites du 29 mars au 3 avril. Les critères de performance « concernaient uniquement la page d’accueil », précise Michel Simion, se basant « sur la vitesse d’affichage, mesurée en secondes, et la disponibilité » de cette page.

    Voici ci-dessous l'analyse du temps de réponse de la page d'accueil.  Quand c'est dans le vert, c'est bien. En revanche si c'est dans le rouge, c'est moins bien...

    Performance des sites web des candidats à l'élection présidentielle 2012
    Temps de réponse en seconde
    Source : Compuware 2012
    Infographie : Latifa Mouaoued

    Performance des sites web des candidats à l'élection présidentielle 2012
    Temps de réponse en seconde
    Source : Compuware 2012
    Infographie : Latifa Mouaoued

     
    Compuware propose également un calcul de la disponibilité du site. Cette analyse consiste à savoir si le site répond à toutes les sollicitations des internautes.
     

    Source : Compuware 2012
    Infographie : Latifa Mouaoued

     
    Résultat : le site de Marine Le Pen  arrive en tête, avec une moyenne de 3,21 secondes de temps d'affichage (un résultat correct) et une disponibilité parfaite à 100%. Il devance celui de François Hollande qui affiche une performance de 3,49 secondes et une disponibilité de 99,12%, ce qui reste plutôt un bon score. « Place au peuple », le site de Jean-Luc Mélenchon, affiche lui une performance moyenne de 4,58  secondes et une disponibilité quasi parfaite de 99,71 %. Pour la « La France forte » de Nicolas Sarkozy, la vitesse moyenne est de 5 secondes (un résultat médiocre) mais surtout une disponibilité inquiétante à 96,77 %.

    Chaque candidat possède son média sur internet

    Mais pourquoi la question mérite-t-elle d’être posée ? Parce qu'elle renvoie à la capacité du candidat à mobiliser sur son nom, et influe donc sur son score final.

    Revenons en arrière quand, par exemple, le général de Gaulle ou François Mitterrand parlaient à la télé. Il n’y avait, à l’époque, pas de réelle différence de réception du message car l’outil médiatique était neutre, les futurs électeurs étaient tous sur la même chaîne ou presque.

    Mais aujourd'hui, alors que chaque candidat possède son média, tout particulièrement sur internet, les différences sont notables. L’exemple incontournable de campagne internet est celle de Barack Obama qui avec le site mybarackobama.com a ainsi mis en avant 200 000 événements et 400 000 articles. Le site a surtout permis de recruter 35 000 volontaires,  dont 10 000, le jour même où Obama a annoncé sa candidature. A ce moment-là, le site se devait d’être rapide et disponible !
     

    Sites testés du 29 mars au 3 avril 2012, à chaque heure, avec 3 fournisseurs d'accès internet. Compuware

     http://www.compuware.fr/

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.