GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    France

    Amnesty International dénonce les discriminations envers les musulmans en Europe

    media Selon le rapport d'Amnesty Internation, la France est l'un des pays européens où les musulmans sont le plus victimes de discriminations REUTERS/Gonzalo Fuentes

    Dans un rapport publié ce mardi 24 avril 2012, Amnesty International dénonce les discriminations envers les musulmans dans certains pays européens. Dans le collimateur du rapport, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, mais aussi la France, où les partis politiques sont accusés d'encourager les préjugés.

    Les auteurs du rapport reconnaissent que la critique des musulmans et de leurs pratiques religieuses et culturelles est l'une des formes du droit à la liberté d'expression. Mais pour Amnesty International, il est néanmoins tout aussi important de reconnaître les droits humains des personnes qui se réclament d'une religion en particulier.

    Dans ce contexte, l'ONG dénonce le fait que l'on refuse des emplois aux femmes musulmanes uniquement parce qu'elles portent des tenues associées à l'islam. Quant au domaine scolaire, l’organisation relève les restrictions du port de tenues et de signes qui ont entraîné l’exclusion d’élèves de confession musulmane. Les musulmans ne sont parfois pas autorisés à ouvrir des lieux de culte uniquement parce que les habitants du quartier s’y opposent.

    Amnesty International appelle les dirigeants européens à élaborer et mettre rapidement en œuvre des lois et des politiques contre la discrimination des musulmans. En Suisse par exemple, il n’y a toujours pas de législation en matière de lutte contre la discrimination.

    Invité de RFI mardi, John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale pour Amnesty International, est revenu en détail sur ce rapport et les enseignements qu'il faut en tirer.

    « En France, ce que l’on peut reprocher aux autorités, c’est surtout dans le domaine de l’emploi, l’utilisation de plus en plus fréquente de l’argumentation que l’on ne peut pas engager une personne portant le voile ».

    John Dalhuisen 24/04/2012 - par Grégory Lesca
    Directeur du programme Europe et Asie centrale pour Amnesty International
    Écouter

    La France pointée du doigt

    « L'interdiction de porter des vêtements n'est pas la bonne approche ». Voici ce qu'on peut lire dans le rapport d'Amnesty International publié ce mardi 24 avril. Cela vise en particulier la loi française votée il y a un an qui interdit aux femmes de porter le voile intégral en public. Pour Amnesty International, cette interdiction va à l'encontre de la liberté d'expression.
    Mais l'organisation va plus loin. Elle accuse les partis politiques d'encourager les préjugés dans leur quête électorale. D'après Amnesty, les employeurs se sentent alors autorisés à discriminer les musulmans sous prétexte que les symboles religieux ou culturels agacent les clients et les collègues.
    Dans un contexte d'élection présidentielle, ce rapport n'est évidemment pas anodin. Surtout après le score record du Front national qui a récolté 17,9% des voix lors du premier tour du scrutin dimanche 22 avril.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.