GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    L’usine PSA d’Aulnay pourrait fermer dès cet été selon les syndicats

    media L'usine PSA d'Aulnay employait 3200 personnes au 31 décembre 2011. REUTERS/Vincent Kessler

    L'inquiétude grandit autour de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois en région parisienne. Mardi matin 19 juin, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a reçu Philippe Varin, le PDG du constructeur automobile français. Si aucun commentaire n'a filtré à l'issue de la réunion, syndicats et les élus locaux craignent que la fermeture du site soit déjà programmée.

    C'est une inquiétude partagée par l'ensemble des salariés de Peugeot-Citroën : avec l'effondrement du marché automobile en Europe, et les difficultés du groupe à passer le cap de la crise, les fermetures de sites paraissent quasiment inéluctables. A Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, ce scénario catastrophe pourrait intervenir dès cette année : c'est du moins la crainte manifestée par les syndicats du groupe, crainte relayée depuis hier, par les élus locaux.

    Pour le département de la Seine-Saint-Denis, l'enjeu est énorme. Le groupe PSA y est en effet l'un des plus gros employeurs et la filière automobile y représente près de 9 000 emplois. Jusqu'à présent, Peugeot-Citroën a toujours démenti vouloir fermer le site d'Aulnay, mais un document interne, dévoilé par la CGT en 2011, révélait que la direction du groupe avait bel et bien étudié une possible suppression de l'usine à l'horizon 2014.

    Depuis, la conjoncture s'est dégradée, les comptes du constructeur également. D’après les syndicats, le couperet pourrait donc tomber dès la fin du mois de juillet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.