GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France : le parc nucléaire à l'heure des «travaux massifs» après Fukushima

    media

    Le parc nucléaire français a besoin de «travaux massifs» pour en assurer la sécurité. C'est la conclusion d'un rapport de l'ASN, l'Autorité de sûreté nucléaire rendu le 28 juin, et qui prévoit un calendrier pour ces mises à niveau. Une piqure de rappel pour éviter tout accident de type Fukushima. 

    Déjà au début de l'année, l'ASN, l'Autorité de sûreté nucléaire l'avait dit : il faut respecter certaines conditions pour continuer à faire tourner les centrales nucléaires. Parmi les conditions présentées le 28 juin : la création d'une force d'action rapide. Un dispositif d'urgence qui permettrait d'envoyer, en moins de 24h, des équipes spécialisées et du matériel sur un site accidenté. Ce groupe devra être opérationnel d'ici la fin de l'année.

    Autre préconisation : l'installation d'un noyau dur dans chacune des dix-neuf centrales. Un poste de commande bunkerisé, avec un ensemble de procédures pour assurer le fonctionnement du site même en cas d'inondation ou de séisme.

    L'installation d'un groupe électrogène de secours supplémentaire d'ici 2013 fait aussi partie des près de mille recommandations de l'ASN.

    Le but, à en croire le rapport, est de prévenir un accident avec fusion du combustible, comme à Fukushima, et de limiter les rejets radio-actifs massifs. Des travaux massifs que devront réaliser les opérateurs du nucléaire, Areva et EDF, pour respecter ces nouvelles normes d'ici 2018. Soit 10 milliards d'euros d'investissements d'après les estimations de l'Agence de sûreté nucléaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.