Pour son 14-Juillet, le président Hollande a réussi à passer entre les gouttes - France - RFI

 

  1. 15:10 TU Radio foot internationale
  2. 15:30 TU Journal
  3. 15:33 TU Radio foot internationale
  4. 16:00 TU Journal
  5. 16:10 TU Sessions d'information
  6. 16:30 TU Journal
  7. 16:33 TU Sessions d'information
  8. 16:40 TU Accents d'Europe
  9. 17:00 TU Journal
  10. 17:10 TU Accents du monde
  11. 17:30 TU Journal
  12. 17:33 TU Sessions d'information
  13. 17:40 TU Débat du jour
  14. 18:00 TU Journal
  15. 18:10 TU Ici l'Europe
  16. 18:30 TU Sessions d'information
  17. 19:00 TU Journal
  18. 19:10 TU La bande passante
  19. 19:30 TU Journal
  20. 19:40 TU La bande passante
  21. 20:00 TU Journal
  22. 20:10 TU Couleurs tropicales
  23. 20:30 TU Journal
  24. 20:33 TU Couleurs tropicales
  25. 21:00 TU Journal
  1. 15:10 TU Radio foot internationale
  2. 15:30 TU Journal
  3. 15:33 TU Radio foot internationale
  4. 16:00 TU Journal
  5. 16:10 TU Sessions d'information
  6. 16:30 TU Journal
  7. 16:33 TU Sessions d'information
  8. 16:40 TU Accents d'Europe
  9. 17:00 TU Journal
  10. 17:10 TU La bande passante
  11. 17:30 TU Journal
  12. 17:33 TU Sessions d'information
  13. 17:40 TU La bande passante
  14. 18:00 TU Journal
  15. 18:10 TU Ici l'Europe
  16. 18:30 TU Sessions d'information
  17. 19:00 TU Journal
  18. 19:10 TU Accents du monde
  19. 19:30 TU Journal
  20. 19:40 TU Débat du jour
  21. 20:00 TU Journal
  22. 20:10 TU Couleurs tropicales
  23. 20:30 TU Journal
  24. 20:33 TU Couleurs tropicales
  25. 21:00 TU Journal
fermer

France

France François Hollande

Pour son 14-Juillet, le président Hollande a réussi à passer entre les gouttes

media

Pour son premier 14 juillet, François Hollande a réussi à passer entre les gouttes (de pluie) mais pour combien de temps encore ? Face aux nuages noirs du chômage et des déficits qui s'accumulent, le président parle d'efforts, des efforts justes.

Formule de communiquant pour éviter les mots tabous, rigueur et austérité. Il rejette l'idée d'augmenter la TVA, mais reste flou sur la nature des efforts à venir. Flou aussi

Jean-François Copé Secrétaire général de l'UMP. 11/10/2013 - par RFI écouter

sur des mesures à prendre en faveur de la compétitivité des entreprises, mais c'est sa méthode, à François Hollande, dont on verra plus tard si elle a été efficace : prendre son temps, donner sa chance à la concertation, pour ne pas brusquer les Français, quitte à donner, encore une fois, cette impression d'indécision dénoncée par l'opposition.

Autre forme de rupture avec le sarkozysme, le président Hollande ne pratique pas l'ouverture. Après son copain de l'Ena, Jean-Pierre Jouyet, nommé à la tête de la très stratégique Caisse des dépôts et consignation, François Hollande appelle son ancien mentor, Lionel Jospin, à la tête d'une commission de moralisation de la vie politique. Après tout, les deux personnalités sont incontestables. Ainsi se mesure l'habileté d'un président sur lequel tout glisse, comme des gouttes de pluie sur les plumes d'un canard...

Les jardins de l’Elysée ouverts au public

Après le traditionnel défilé militaire du 14 juillet, les jardins de l'Elysée étaient ouverts au public. Certains ont fait la queue pendant des heures. François Hollande et sa compagne se sont promenés dans les jardins et sont allés à la rencontre du public.
Les jardins de l'Elysée ont pris un air de fête, pour une fois il fait beau à Paris et la pluie de ces derniers jours a donné une herbe grasse et moelleuse sous les pas.
Ils sont jeunes ou moins jeunes et attendent impatiemment monsieur le président. Cet étudiant, casquette à l'envers, est venu de banlieue, il s'est approché de François Hollande : « Je lui ai même serré la main ! Il est très accessible, très modeste ». Idem pour ce jeune garçon : « j’ai eu l’occasion de lui faire la bise ». Et pour ce jeune qui a attendu longtemps avant de pouvoir entrer, c'est un cadeau: « c’est un très grand privilège d’être ici, c’est énorme ». Ces visiteurs d'un jour ont le sentiment d'avoir vécu un après-midi exceptionnel et normal
« Etant donné qu’on a un président normal, commente un homme, c’est tout à fait normal que ça se passe normalement ! ».
 


 

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.