GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: le plus grand hôpital d'Alep-Est a été frappé par des barils d'explosifs (ONG)
    • Le yuan chinois, monnaie de référence du FMI: Pékin salue un «tournant» et promet des réformes
    France

    France: Manuel Valls veut une nouvelle loi antiterroriste

    media

    Au lendemain des manifestations anti-américaines devant l'ambassade des Etats-Unis à Paris, Manuel Valls a annoncé dimanche 16 septembre qu'il présenterait un nouveau projet de loi antiterroriste en Conseil des ministres d'ici la fin du mois de septembre. Avec ce texte, le ministre de l'Intérieur vise les Français qui partent à l'étranger, notamment en Afghanistan et au Pakistan, pour s'entraîner dans des camps islamistes.

    Manuel Valls veut une nouvelle loi pour lutter contre le terrorisme islamiste. Avec un texte qu'il présentera en Conseil des ministres avant la fin du mois, le ministre de l'Intérieur veut sanctionner les personnes qui partent à l'étranger, notamment en Afghanistan et au Pakistan, pour se former au jihad dans des camps d'entraînement.

    C'était par exemple le cas de Mohamed Merah qui, en mars dernier, avait tué sept personnes, dont trois enfants, à Toulouse et à Montauban. L'enquête avait révélé qu'il avait effectué plusieurs séjours dans des camps d'entraînement afghans et pakistanais. Bien que les services de renseignement français fussent au courant de ces voyages, ils n'avaient pas pu empêcher les tueries, ce qui leur avait valu de nombreuses critiques.

    Aujourd'hui encore, se rendre dans de tels camps n'est pas répréhensible. Manuel Valls veut changer cela, même s'il faudra prouver que ces personnes se sont bien rendues dans ces pays dans le but de s'y entraîner. 

    Avec ce projet de loi, le ministre de l'Intérieur vise aussi d'autres cibles : les Français qui commettent des attentats à l'étranger. A l'image de ce qui existe déjà pour les actes pédophiles, il souhaite que ces personnes puissent être poursuivies et jugées par la justice française.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.