GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Plan anti-pollution à Paris : Bertrand Delanoë met la voiture au pas

    media Le boulevard périphérique à Paris. AFP

    En France, la pollution atmosphérique est à l'origine de 43 000 décès par an. Pour réduire la pollution de l'air dans la capitale, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a présenté un vaste plan « anti-voitures ». Prime à la casse, dispositions contre le diesel : au total cinquante propositions sont à l'étude.

    Paris est l'une des capitales les plus polluées d'Europe. Pour le maire de Paris, Bertrand Delanoë, il y a donc urgence. Il faut coûte que coûte réduire le taux de dioxyde de carbone en faisant la chasse aux véhicules les plus polluants. « Les industries polluantes ont quasiment disparu. La voiture est aujourd'hui la principale source de pollution », souligne le maire de Paris, qui a décidé de mettre en place une batterie de propositions.

    Beaucoup a été fait dans cette lutte : les restrictions à la construction de parkings, le réaménagement de voies au profit des piétons et des transports dits « doux et propres », avec la mise en place du tramway, l'usage des vélos grâce à des pistes cyclables pour les Vélib' et l'apparition récente d'Autolib'. Des mesures essentielles, puisque la circulation automobile a diminué de 25% en dix ans dans la ville. Pourtant, il faut aller plus loin.

    Le retour du dispositif « Zapa »

    Imaginé en 2010, le dispositif gouvernemental appelé « Zapa » (Zone d'action prioritaire pour la qualité de l'air), dont une première version n'avait pas dépassé le stade de projet sous l'ancienne majorité UMP, devient l'une des mesures phares. Son objectif : interdire la circulation des véhicules particuliers ayant de plus de dix-sept ans, mais aussi des poids lourds de plus de dix-huit ans et des deux roues de plus de dix ans.

    Une mesure jugée discriminatoire par certains élus, car elle touche les ménages les plus modestes, propriétaires des véhicules les plus anciens, qui n'ont pas toujours les moyens d'investir dans du neuf. En échange de cette restriction, le maire de Paris souhaite accompagner cette mise en œuvre avec le retour de la prime à la casse pour l'ensemble des véhicules polluants.

    Résultats réels mais limités

    Avec cent quatre-vingt trois « Zapa », le dispositif est déjà opérationnel dans différentes capitales européennes : Prague, Londres, Stockholm, Milan... Avec des résultats réels mais qui restent limités sur la qualité de l'air : de 1% à 4% d’émissions polluantes en moins, compte tenu de la multitude des sources d'émission en zone urbaine.

    Il n'empêche que la France reste la mauvaise élève et continue de dépasser les seuils de pollution. Elle n'a toujours pas appliqué la directive européenne sur le sujet et se doit d'adopter au plus vite les normes de l’UE sous peine de sanctions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.