GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: lancement du débat sur le choix énergétique

    media La ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie, Delphine Batho (G) et le ministre de l'Economie et des finances, Pierre Moscovici. REUTERS/Charles Platiau

    Le débat national sur la transition énergétique s’est ouvert à Paris jeudi 29 novembre. Un grand chantier, annoncé par François Hollande lors de sa campagne, qui va pour la première fois rassembler des experts, des opérateurs, et tout ceux qui souhaitent contribuer à cette réfléxion nationale, pour décider des grandes lignes à venir de notre politique énergétique.

    A l'heure où le monde négocie à Doha son empreinte carbone, la France vient de se lancer non sans quelques difficultés dans un vaste débat national pour définir les grandes lignes de sa stratégie énergétique. Avec pour objectif le dépôt au 1er juillet 2013 d'un projet de loi de programmation.

    Cette réflexion, qui se veut sans « tabou » comme l'a précisé Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie, et qui dictera notre politique en la matière, devra permettre de trouver la trajectoire optimale à court, moyen et long terme, qui garantira nos besoins énergétiques, tout en étant beaucoup plus sobres en carbone.

    Car nous devons pour 2020 encore réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 20%, réaliser 20% d'économie d'énergie et porter la part de l'énergie renouvelable à 20% de la consommation.

    On parlera donc des énergies fossiles qui couvrent les 2/3 de la consommation d'énergie finale en France mais qui pèsent surtout de plus en plus lourd dans le déficit de la balance commerciale.

    Mais aussi de la diminution de la voilure du nucléaire annoncée par le président, du développement des énergies renouvelables et surtout de sobriéte énergétique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.