GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    France

    «Ai Weiwei : Never Sorry», un homme pétri de paradoxes

    media Ai Weiwei, jamais à court d'une idée aussi artistique que provocante. Haut et Court

    C’est le premier portrait en profondeur du plus provocateur des artistes chinois. Alison Klayman, une jeune cinéaste américaine, a réalisé ce passionnant portrait de cet artiste chinois, figure majeure de la scène internationale, qui a mis un bémol à son activisme politique après avoir arrêté en avril 2011 et détenu 81 jours au secret. Aujourd’hui, Ai Weiwei s’est vu confisquer son passeport. Il a aussi été condamné à une amende vertigineuse pour une prétendue affaire de fraude fiscal.

    Il y a un an, il est devenu le symbole mondial de l’artiste bâillonné. Mais Ai Weiwei est depuis longtemps un homme sous surveillance - un homme qui dérange et agace au plus haut point les autorités de Pékin.

    Vie et trajectoire personnelle, convictions et valeurs, élaboration des œuvres… Dans son atelier géant, toutes les facettes d’Ai Weiwei sont abordées dans le film. Des vases néolithiques soigneusement ornées du logo Coca Cola, au doigt d’honneur brandi en direction de la place Tiananmen… l’artiste y présente sa vision de la liberté d’expression et mise constamment sur la provocation.

    On y découvre un homme pétri de paradoxes, profondément ancré dans la culture de son pays mais champion des outils de communications moderne, hier son blog, aujourd’hui twitter. Le film est sans doute à ce jour l’éclairage le plus complet jamais porté sur l’artiste chinois. Il s’impose aussi comme une chronique au quotidien de la dissidence. Et il a également été présélectionné dans la course à l’Oscar du meilleur documentaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.