GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: la guerre est finie à l'UMP, sans euphorie

    media Pour Eric Ciotti proche de François Fillon, « aujourd'hui, il y a un devoir d'unité ». AFP/Kenzo Tribouillard

    Les députés UMP du camp de Jean-François Copé et de François Fillon se sont rencontrés ce mardi 18 décembre à l’Assemblée nationale. Une réunion qui intervient au lendemain de l’accord de sortie de crise conclu entre les deux prétendants à la tête de l’UMP. Mais l’ambiance n'était pas à l’euphorie.

    « La guerre est finie, on est soulagé » : la phrase est d’un collaborateur d’un député UMP. Pourtant, il n'y avait pas vraiment de sourires ce mardi matin sur les visages des élus au palais Bourbon.

    Et c’est normal, explique le copéiste Luc Chatel, le visage marqué par la fatigue des négociations : « Faire preuve d’euphorie aujourd’hui serait un peu excessif, voire déplacé. Voilà. Nous sommes un certain nombre à avoir attendu depuis un certain temps ».

    Quatre semaines de crise et des mots très durs échangés entre les deux camps. Changer d’état d’esprit, cela ne va pas être facile, avoue sans fard Eric Ciotti, proche de François Fillon : « C’est un devoir. Donc, il n’y a pas le choix. Aujourd’hui, il y a un devoir d’unité, de reconstruction, de rassemblement. C’’est sûr, il y a des plaies à panser, il y a des cicatrices… ».

    Et pourtant, beaucoup rêvent déjà de tourner la page, comme le filloniste Laurent Wauquiez : « On a plus parlé de nous que des problèmes des Français, on a plus parlé de nous que de ce qui se passait au gouvernement. Donc là, maintenant, ce qui est très important, c’est de repartir sur un travail qui est notre travail de politique, d’opposition constructive ».

    Sur le mariage pour tous, les exilés fiscaux, les choix économiques du gouvernement, les élus UMP sont nombreux à souhaiter pouvoir bientôt porter la contradiction à la majorité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.