GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection de von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    France

    Prison des Baumettes: l'administration pénitentiaire doit réaliser des travaux de rénovation

    media Intérieur de la prison des Baumettes. AFP/CGPL /Gregoire Korganow

    Saisi par l'Observatoire international des prisons, le Conseil d'Etat a ordonné, ce samedi 22 décembre, une opération d'envergure pour dératiser l'ensemble des locaux du centre pénitentiaire des Baumettes, situé dans le IXe arrondissement de Marseille. Le 6 décembre dernier, Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, avait remis un rapport sur l'état de cette prison des Bouches-du-Rhône, un rapport sévère contre l'administration pénitentiaire. Pour la sécurité des prisonniers il faudra donc réaliser un certain nombre de travaux.

    L'administration pénitentiaire a dix jours pour éradiquer les rats, les cafards et autres insectes qui pullulent dans la prison des Baumettes (Marseille). Elle y est désormais contrainte si elle ne veut pas se faire sanctionner par le Conseil d'Etat.

    Début décembre 2012, l'Observatoire international des prisons (OIP) avait réclamé des travaux immédiats devant le tribunal administratif de Marseille. Qui avait déjà sommé l’administration pénitentiaire d’agir, demandant notamment que chaque cellule soit dotée d'un éclairage, que les détritus soient enlevés et que les repas ne soient plus entreposés à même le sol ni près des bennes à ordures. Allant plus loin, le Conseil d’Etat a ordonné, le samedi 22 décembre, une « opération d'envergure » de dératisation et de désinsectisation de l'établissement.

    Pour Nicolas Ferran, juriste à l'OIP, la dératisation est une première victoire d'autant que sous la pression, l'administration pénitentiaire a engagé d'autres travaux : « Si le Conseil d’Etat n’a enjoint aujourd’hui que la dératisation, il écarte le reste parce que dans les derniers jours et sous la pression du contentieux que nous avons engagé, toute une série de choses est en train de se mettre en place. Donc ça n’est pas simplement pour la dératisation qu’on peut se poser la question, pourquoi avoir tant attendu ? ».

    « Le contrôleur, poursuit le juriste de l'OIP, a également souligné que dans un certain nombre de cellules, il n’y avait pas d’accès au robinet d’eau et que les détenus, pour avoir de l’eau en cellule, étaient obligés de puiser dans les toilettes. Il y a toute une série de problèmes sur lesquels l’administration agit en urgence pour éviter une condamnation, mais ce sont des choses qui ont été engagées ces jours-ci ».

    L'OIP entend bien vérifier dans les semaines à venir que les travaux ont été réalisés. Non seulement la dératisation ordonnée par le juge, mais également sur les autres problèmes.


    Outre-mer également. Par ailleurs, l’OIP a demandé que les mesures prises pour la prison des Baumettes soit aussi applicables « immédiatement dans les prisons d’outre-mer ». Et l’organisation de citer les les établissements pénitentiaires de Faa'a-Nuutania en Polynésie, Camp Est en Nouvelle-Calédonie, Majicavo à Mayotte, Saint-Pierre de la Réunion, Basse-Terre et Baie-Mahault en Guadeloupe, Ducos en Martinique, Remire-Montjoly en Guyane.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.