GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Pilule contraceptive : 30 nouvelles plaintes seront déposées en janvier

    media Aujourd'hui 1,5 à 2 millions de femmes en France utilisent des pilules de troisième génération. Getty Images/BSIP/Contributeur

    En France, 30 femmes entendent déposer plainte contre des laboratoires fabriquant des pilules troisième et quatrième générations. Elles considèrent que ces pilules présenteraient plus de risques d'accidents vasculaires que les autres.

    Marion Larat a été la première. Cette jeune femme est handicapée à 65% à la suite d'un accident vasculaire cérébral causé - c'est ce qu'elle affirme dans sa plainte contre le laboratoire Bayer - par sa pilule de troisième génération.

    Une plainte qui a inspiré 30 autres femmes, âgées de 17 à 48 ans. Elles ont subi des embolies pulmonaires, des thromboses et des phlébites et ont gardé d'importantes séquelles, l'une d'elles est même décédée.

    Elles veulent donc elles aussi déposer plainte en janvier contre Bayer, Merck et Pfizer. Elles sont 30 pour l'instant, mais d'après leur avocat maître Courtois, d'autres dossiers devraient arriver dans les semaines à venir.

    13 500 plaintes aux Etats-Unis

    Aux Etats-Unis, Bayer est déjà sur le banc des accusés dans 13 500 plaintes contre sa pilule YAZ. En France, la Haute autorité de santé a déjà conclu à des risques vasculaires deux fois plus élevés pour ces pilules dernières générations, et la ministre de la Santé l'a annoncé : elles ne seront plus remboursées fin 2013.

    Un et demi à deux millions de femmes prennent ces pilules chaque jour, alors que l'agence du médicament recommande qu'elles ne soient prescrites qu'en dernier recours.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.