France: le site elysee.fr pris d’amnésie - France - RFI

 

  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Sessions d'information
  18. 12:30 TU Journal
  19. 12:33 TU Sessions d'information
  20. 12:40 TU Grand reportage
  21. 13:00 TU Journal
  22. 13:10 TU LES MAITRES DU MYSTERES
  23. 14:00 TU Journal
  24. 14:10 TU Autour de la question
  25. 14:30 TU Journal
  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Grand reportage
  18. 12:30 TU Sessions d'information
  19. 13:00 TU Journal
  20. 13:10 TU Sessions d'information
  21. 13:30 TU Journal
  22. 13:33 TU Danse des mots
  23. 14:00 TU Journal
  24. 14:10 TU Autour de la question
  25. 14:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

France

France François Hollande Internet médias Politique française

France: le site elysee.fr pris d’amnésie

media Capture d'écran du site de l'Elysée. www.elysee.fr

L’Elysée modifie sa communication. Mardi 1er janvier, Claude Sérillon était nommé conseiller image de François Hollande. Le mois dernier, un nouveau site internet de la présidence voyait le jour. Un site « low cost » et « made in France », qui n’a pas conservé les archives des présidences passées.

www.elysee.fr donne la part belle à l’image, et se veut réactif. La première page ressemble au site d’un journal. François Hollande y apparaît à de nombreuses reprises en photo. En ce moment, en une, les vœux du chef de l’Etat. En cliquant dessus, vous accédez non seulement à la vidéo de ses vœux mais également à des photos prises le soir du 31 décembre, et au texte de la déclaration.

Autre élément mis en avant sur la première page du site : ce reportage vidéo sur la visite du président jeudi dernier au marché de Rungis. Cliquez dessus et la préparation de la tête de veau n’aura plus de secret pour vous… Sur le site, vous pouvez également écrire au président, découvrir le palais de l’Elysée ou en savoir plus sur les symboles de la République française. Dernier détail : une frise chronologique vous permet de connaître précisément l’agenda du président.

Un problème de taille toutefois : on ne peut pas remonter avant le 15 mai 2012 ! Impossible en effet d’accéder aux archives des présidences passées. Ainsi, si vous tapez « Nicolas Sarkozy » dans l’onglet recherche, aucune chance de trouver des discours ou des vidéos de l’ancien président. Vous ne tomberez que sur les discours de François Hollande dans lesquels il cite son prédécesseur…

Des archives trop chères

Explication : conserver ces données coûterait trop cher selon Romain Pigenel, co-responsable de la cellule internet de l’Elysée, qui précise toutefois que les archives des comptes Twitter ont été gardées. Plus que le site de la présidence, le nouveau site de l’Elysée est celui de François Hollande. Une précision toutefois : en fouillant bien, on peut trouver les discours d’investiture des anciens présidents. Cela prouve bien qu’il y avait une vie avant François Hollande…

Question : comment faire alors pour retrouver toutes les archives de la présidence Sarkozy ? Deux moyens sont encore à disposition. Première solution, en allant à la Bibliothèque nationale de France (BNF), située à Paris. Ou plus pratique : en vous rendant à l’adresse suivante : www.archives.elysee.fr. Mais ce site, mis en ligne par l’ancien prestataire de l’Elysée, devrait disparaître dans les prochaines semaines. Un détail : il ne comprend que les archives de la présidence Sarkozy. Pas la moindre trace des présidences passées…

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.