GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Handball: l'équipe de France féminine remporte l'Euro 2018 en battant la Russie en finale (24-21). C'est le 1er titre européen des Bleues
    Dernières infos
    • France: Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai à Paris
    • Yémen: l'émissaire des Nations unies exhorte les belligérants à respecter l'accord de trêve (Twitter)
    • Brésil: le fils de Bolsonaro se déclare en faveur d'un référendum sur la peine de mort («O Globo»)
    • Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager (Fnac Darty)
    France

    Ziad Takieddine renouvelle ses accusations contre Nicolas Sarkozy

    media

    Ziad Takieddine, l’intermédiaire franco-libanais dans de nombreuses ventes d'armes entre la France et la Libye, a affirmé au cours d'une émission de divertissement télévisée détenir des preuves du financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy par le régime de Mouammar Kadhafi. Mis en examen dans le volet financier de l'affaire de l'attentat de Karachi, qui a coûté la vie à onze Français en 2002, Ziad Takieddine est également poursuivi pour blanchiment d’argent, complicité et recel d’abus de biens sociaux.

    Vulgaire et injurieux avec un journaliste de Canal + qui l’interrogeait il y a un an sur l’origine de sa fortune et sur ses problèmes fiscaux, le sulfureux Ziad Takieddine était mielleux et affable sur le plateau de l’humoriste Laurent Ruquier dans la nuit du samedi 5 janvier.

    L’homme d’affaires franco-libanais a clamé à nouveau que Mouammar Kadhafi a financé la campagne de 2007 de l’ex-président Nicolas Sarkozy, mais n’apporte toujours pas d’élément pour appuyer ses affirmations.

    Faussement naïf, Ziad Takieddine a expliqué avoir découvert qu’il se passait beaucoup de choses « derrière son dos », après s’être fait arrêter à la frontière avec une mallette contenant 1,5 million d’euros en liquide, ce pourquoi il est aujourd’hui mis en examen. Cela pourrait prêter à rire, comme l’a fait Laurent Ruquier, mais la route de Ziad Takieddine de Karachi à Tripoli semble aujourd’hui jonchée de cadavres.

    En choisissant une émission de divertissement pour lancer ses accusations, Ziad Takieddine n’a fait progresser ni la recherche de la vérité ni l’image du service public.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.