France: PSA, le plan de restructuration suspendu par la justice - France - RFI

 

  1. 05:15 TU Sessions d'information
  2. 05:30 TU Journal
  3. 05:40 TU Sessions d'information
  4. 06:00 TU Journal
  5. 06:15 TU Sessions d'information
  6. 06:30 TU Journal
  7. 06:43 TU Sessions d'information
  8. 07:00 TU Journal
  9. 07:10 TU Une semaine d'actualité
  10. 07:30 TU Journal
  11. 07:33 TU Une semaine d'actualité
  12. 08:00 TU Journal
  13. 08:10 TU Atelier des médias
  14. 08:30 TU Journal
  15. 08:33 TU Atelier des médias
  16. 09:00 TU Journal
  17. 09:10 TU Comme en 14
  18. 09:30 TU Journal
  19. 09:33 TU Comme en 14
  20. 10:00 TU Journal
  21. 10:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  22. 10:30 TU Journal
  23. 10:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  24. 11:00 TU Journal
  25. 11:10 TU Sessions d'information
  1. 05:15 TU Sessions d'information
  2. 05:30 TU Sessions d'information
  3. 06:00 TU Journal
  4. 06:15 TU Sessions d'information
  5. 06:30 TU Journal
  6. 06:43 TU Sessions d'information
  7. 07:00 TU Journal
  8. 07:10 TU Sessions d'information
  9. 07:30 TU Sessions d'information
  10. 07:43 TU Sessions d'information
  11. 08:00 TU Journal
  12. 08:10 TU Archives d'Afrique
  13. 08:30 TU Journal
  14. 08:40 TU Archives d'Afrique
  15. 09:00 TU Journal
  16. 09:10 TU Une semaine d'actualité
  17. 09:30 TU Journal
  18. 09:33 TU Une semaine d'actualité
  19. 10:00 TU Journal
  20. 10:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  21. 10:30 TU Journal
  22. 10:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  23. 11:00 TU Journal
  24. 11:10 TU Comme en 14
  25. 11:30 TU Journal
fermer

France

Automobile Emploi et Travail EN BREF France Industrie

France: PSA, le plan de restructuration suspendu par la justice

media  

La cour d'appel de Paris a donné raison aux salariés Faurecia, filiale à 57% de Peugeot-Citroën et a suspendu le plan de restructuration chez PSA, comme le demandait la CGT. Le syndicat accusait la direction de ne pas avoir rempli ses obligations d'information à l'égard des instances représentatives et notamment son comité d'entreprise européen lors de la présentation du plan de sauvegarde de l'emploi. Venus manifester devant le siège de PSA sur l'avenue de la Grande-Armée à Paris contre ce plan qui prévoit 8 000 suppressions de postes, les salariés des sites d'Aulnay, de Meulan en région parisienne, et de Rennes dans l'ouest de la France, ont applaudi la nouvelle. Voici la réaction du syndicat CGT, interrogé par RFI.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.