GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 10 Février
Jeudi 11 Février
Vendredi 12 Février
Samedi 13 Février
Aujourd'hui
Lundi 15 Février
Mardi 16 Février
    Urgent

    En République démocratique du Congo, selon des témoins, l'un des principaux opposants, le député Martin Fayulu, a été arrêté en début d'après-midi au siège de son parti à Kinshasa. Président de l'Ecidé, membre de la dynamique de l'opposition et candidat à la présidentielle, Martin Fayulu a appelé à une journée ville morte le 16 février pour exiger la tenue des élections dans les délais constitutionnels, le respect de la Constitution et du principe de l'alternance démocratique.

    Dernières infos
    France

    France: le gouvernement affiche ses mesures pour la jeunesse, sans moyens nouveaux

    media

    La jeunesse, thème central de la campagne de François Hollande en 2012, a été au centre du comité interministériel de ce jeudi. Jean-Marc Ayrault a listé les principales mesures, déjà connues, mais est resté flou sur la question des moyens.

    La jeunesse, thème central de la campagne de François Hollande en 2012, a été au centre du comité interministériel de ce jeudi. Jean-Marc Ayrault a listé les principales mesures, déjà connues, mais est resté flou sur la question des moyens.

    Les principales mesures qui sont ressorties du comité interministériel sur la jeunesse étaient attendues, à l’image de la garantie jeune, qui était l’un des engagements de campagne de François Hollande.

    Il s’agit d’une sorte de RSA-jeunes, dont Jean-Marc Ayrault a précisé les contours. « Nous voulons que les moins de 25 ans aient droit, comme les autres, à la solidarité nationale », a insisté le Premier ministre. « Les bénéficiaires de ce nouveau dispositif feront l’objet d’un suivi personnalisé. Ils recevront une allocation d’un montant égal à celui RSA-socle », a-t-il précisé. En échange de cette allocation, les jeunes concernés « devront s’engager personnellement à accepter les offres de formations et d’emplois qui leur seront faites : c’est un contrat. »

    Lutter contre le décrochage

    Autre chantier, celui de la formation. Actuellement, en France, un million de jeunes n’en disposent pas, ou n’ont aucun diplôme. « Tout démontre que c’est le manque de formation qui est la première cause d’échec professionnel et social », a constaté le Premier ministre. Il a promis de « lutter contre le décrochage à l’école » avec la mise en place d’un « accompagnement spécifique pour celles et ceux dont on aura repéré les difficultés. » Le Premier ministre a ainsi annoncé la création d’un « service public de la formation. »

    Les autres mesures concernent aussi bien la santé que le logement, mais rien de vraiment concret. Même chose pour le financement de ces mesures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.