GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Terrorisme: interpellation près de Marseille de deux jeunes «prêts à passer à l'action»

    media Un périmètre de police a été établi autour du pavillon où les deux jeunes gens ont été interpellés. Marignane, le 7 mars 2013. Photo AFP / Gérard Julien

    Deux jeunes gens âgés de 18 et 20 ans ont été interpellés ce jeudi matin 7 mars à Marignane, près de Marseille, dans le sud de la France. C'est la police antiterroriste qui a mené l'opération. Les deux hommes étant suspectés de chercher à se procurer des explosifs pour passer à l'action.

    Ces deux jeunes hommes ont été repérés par les services de renseignement dès le mois de novembre dernier. Ils avaient consulté des messages et des sites internet jihadistes, ce qui avait mis la puce à l'oreille des enquêteurs.

    Mais tout s’est accéléré à la fin du mois de février. La justice ouvre contre eux une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes terroristes ».

    En effet, la DCRI, la Direction centrale du renseignement intérieur français, les soupçonne alors de vouloir obtenir des explosifs et de passer à l’acte. C’est cette dangerosité qui a poussé les forces de l’ordre à intervenir ce jeudi matin et les appréhender.

    Une unité du Raid, l’élite de la police, a participé à cette opération. On craignait en effet la présence d’explosifs chez eux. Les deux hommes sont actuellement en garde à vue, des perquisitions ont été menées à leur domicile. Elles semblent confirmer les projets de ces deux suspects. Deux hommes qui en l’état de l’enquête semblent avoir agi seuls.

    Manuel Valls a en tout cas félicité le travail de la police et des services du renseignement. Le ministre de l'Intérieur qui a déclaré à plusieurs reprises qu’il y a aujourd’hui des dizaines de Mohamed Merah en France, en faisant référence au tueur au scooter qui avait assassiné sept personnes l’an dernier à Toulouse.

    Et le frère aîné d'un des deux jeunes interpellés assure que son frère n'est pas un terroriste, il se contenter de regarder des vidéos sur internet depuis un an, mais uniquement pour faire son intéressant. La mairie de Marignane, de son côté, indique qu'elle avait signalé la présence il y a dix jours d'un drapeau salafiste sur le toit de la maison d'un des suspects.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.