GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    François Hollande empêtré dans la tourmente de l'affaire Cahuzac

    media Un homme regarde l'intervention télévisée du président François Hollande. REUTERS/Pascal Rossignol

    Le président français François Hollande est désormais durablement empêtré dans la tourmente de l'affaire Cahuzac. Le chef de l'Etat avait pourtant annoncé, hier, 3 avril, des lois censées améliorer la transparence politique dans le pays mais sans pour autant réussir à éteindre l’incendie. Une tempête politique qui tombe au plus mauvais moment, à l’heure où la crise économique et sociale a déjà installé le gouvernement dans une grande impopularité. A l'UMP, Jean-François Copé demande « un changement complet de gouvernement ».

    La courte et très solennelle intervention du président François Hollande, le 3 avril, n’a pas réussi à calmer les esprits, loin de là. La tempête politique, née des aveux de Jérôme Cahuzac continue de souffler un vent mauvais sur la majorité actuelle, avec –dans l’œil du cyclone- les deux têtes de l’exécutif, François Hollande, Jean Marc Ayrault, bousculés, fragilisés par cette crise qui tombe au plus mauvais moment à l’heure où la crise économique et sociale les confine déjà à la plus grande impopularité.

    François Hollande a donc pourtant tenté hier de limiter les dégâts en annonçant de nouvelles mesures pour moraliser la politique mais sans véritablement convaincre. Dès hier soir, après un séance houleuse à l’Assemblée nationale, le chef de l’opposition Jean-François Copé montait d’un cran dans ses attaques en réclamant –ni plus ni moins qu’un « changement complet de gouvernement, Premier ministre y compris »

    La droite, on l’a compris, ne relâchera pas sa pression contre l’exécutif. Et voilà, le président Hollande désormais exposé en première ligne, avec une autorité mise à mal et qui rend complètement inaudible son action et celle du gouvernement. Sa visite, par exemple, en ce moment même au Maroc –où il a signé hier d'importants contrats– a été complètement éclipsée par cette crise politique…

    Un président piégé

    Ce n'est pas une affaire d'Etat, c'est un manquement grave de la part d'un homme.
    Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve, sur Europe 1

    Le président se retrouve piégé –c’est le mot- entre deux accusations : soit, il a couvert Jérôme Cahuzac et donc commis un mensonge d’Etat, soit il a fait preuve de beaucoup de naïveté et d’amateurisme en ayant fait aveuglement confiance à son ministre du Budget. Dans les deux cas, c'est une posture dévastatrice pour celui qui s’était fait le chantre de la « République exemplaire ».

    S'ajoute désormais le poison du soupçon alors que l’opposition n’a de cesse de demander ce que savait véritablement François Hollande et à quel moment. Le président va donc nécessairement devoir agir, trouver au plus vite une issue à la crise.

    Un remaniement n'est pas totalement écarté, même s' il n'est pas pour l'heure d'actualité. François Hollande doit en tout cas restaurer au plus vite un lien de confiance avec les Français. Il va s'exprimer -avant même son retour du Maroc- dès ce jeudi soir lors de la conférence de presse qu’il tiendra à Rabat.


    L'enquête progresse. Jérôme Cahuzac a accepté que le ministère public genevois transmette en procédure simplifiée la documentation trouvée dans plusieurs banques le concernant. Il y a donc eu tout d'abord ce compte ouvert au début des années 90 chez UBS, compte transféré au début des années 2000 dans un établissement beaucoup plus discret, la banque Reyl. Enfin en 2010, ce compte est transféré à Singapour.

    Et l'on apprend également que le premier compte suisse de Jérôme Cahuzac a été ouvert par Philippe Peninque, ami de l'ancien ministre du Budget mais surtout un proche de Marine Le Pen. Philippe Peninque, avocat financier reconnaît les faits et explique avoir voulu aider Jérôme Cahuzac, une démarche, précise t-il, qui n'avait alors rien d'illégal.

    Sauf que les sommes versées sur ce compte n'ont jamais été déclarées au fisc français, et les juges d'instruction veulent désormais savoir d'où provient le million d'euros venu l'alimenter. Car Jérôme Cahuzac est un homme d'affaires aux multiples casquettes : patron d'une très rentable clinique d'implants capillaires, il conseille aussi les laboratoires pharmaceutiques. Les enquêteurs vont donc passer à la loupe cette dernière activité au service de l'industrie pour déterminer si par hasard Jérôme Cahuzac n'a pas été tenté de camoufler en Suisse des fonds indûment perçus dans le cadre de ce travail de consultant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.