GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    En France, le Conseil national du PS se réunit dans un climat politique tendu

    media Jean-Marc Ayrault va donc tenter de calmer le jeu et de ramener l'unité dans son camp. REUTERS/Gonzalo Fuentes

    Le Parti socialiste réunit, samedi 13 avril à Paris, son Conseil national en présence du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Alors que la page du scandale Cahuzac n'est pas encore tournée et que le président de la République doit faire face à de nombreuses critiques au sein même de sa famille, ce rassemblement s'annonce tendu. Et dans ce climat difficile, l'aile gauche du PS commence à donner de la voix pour demander l'arrêt de l'austérité budgétaire.

    C'est un Parti socialiste en difficulté qui réunit ce samedi son Conseil national. L'affaire Cahuzac n'est pas finie, loin s'en faut. Chaque jour amène son lot de polémiques et de soupçons. Et dans ce climat délétère, l'aile gauche du PS commence à donner de la voix pour revendiquer un changement de ligne économique, l'arrêt de l'austérité budgétaire, l'inversion du rapport de forces au sein de l'Europe. Tout est fait pour critiquer la politique de François Hollande.

    Jean-Marc Ayrault va donc tenter de calmer le jeu et de ramener l'unité dans son camp. Il a d'ailleurs préparé le terrain dès vendredi 12 avril en réunissant à Matignon les poids lourds du gouvernement et les principaux responsables socialistes. Cette réunion inhabituelle montre la volonté de l'exécutif de ressouder le lien avec un parti, qui est à la peine et a du mal à trouver sa place depuis l'élection de François Hollande.

    Une élue explique même : « On ne se rappelle plus comment on fait un parti de gouvernement.  Il y a un problème de transmission ». Un problème de transmission et peut-être aussi de leadership. Le nouveau Premier secrétaire Harlem Désir est lui aussi critiqué. Sa dernière initiative, proposer un référendum sur la moralisation de la vie publique (une hypothèse rejetée d'emblée par l'Elysée) a pour le moins surpris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.