Fomo: trop d’infos sur les réseaux sociaux ! - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Priorité santé
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Priorité santé
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU 7 milliards de voisins
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU 7 milliards de voisins
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU Couleurs tropicales
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU Couleurs tropicales
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:15 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Journal
  16. 03:33 TU Sessions d'information
  17. 03:40 TU Accents d'Europe
  18. 04:00 TU Journal
  19. 04:15 TU Sessions d'information
  20. 04:30 TU Journal
  21. 04:33 TU Sessions d'information
  22. 04:37 TU Grand reportage
  23. 04:57 TU Sessions d'information
  24. 05:00 TU Journal
  25. 05:15 TU Sessions d'information
  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Priorité santé
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Priorité santé
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU 7 milliards de voisins
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU 7 milliards de voisins
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU Couleurs tropicales
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU Couleurs tropicales
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:15 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Sessions d'information
  19. 05:00 TU Journal
  20. 05:15 TU Sessions d'information
  21. 05:30 TU Sessions d'information
  22. 06:00 TU Journal
  23. 06:15 TU Sessions d'information
  24. 06:30 TU Journal
  25. 06:43 TU Sessions d'information
fermer

France

Facebook Internet Réseaux sociaux Santé et Médecine twitter

Fomo: trop d’infos sur les réseaux sociaux !

media

La pression est constante sur les réseaux sociaux autant en quantité qu’en qualité. Qui sera le premier à retweeter l’information qui fera le buzz, qui a participé à tel événement… Comment gérer la masse de données - l’infobésité - ? Car toutes ces conversations sont comme un miroir déformant qui entraîne des difficultés réelles à être à plusieurs endroits à la fois, voire une peur d’être déconnecté ? Attention, vous êtes proche du syndrome Fomo…

Fomo (the fear of missing out) est un syndrome qui touche particulièrement les accros aux réseaux sociaux. Il caractérise la peur de rater quelque chose. C’est une appréhension que beaucoup éprouvent quand ils consultent compulsivement leur réseau préféré.

« Tu as vu la dernière vidéo de Daft Punk, c’est un fake non ? Et les photos des explosions à Boston, impressionnantes ? »

« Hein ? Boston ? Ha ! Daft Punk sort un album ? »

C’est le moment délicat où l’on se rend compte qu’on est largué dans la collecte des infos. On a oublié de regarder Twitter ces dernières 24h, pire on n’a même pas de compte ! Alors comment lutter ? Mais c’est souvent la même chose si on est actif :
« Sympa ton check-in à l’Elysée mais on était tous devant le Grand Palais ! ».

On est quelque part mais à cause des réseaux sociaux on aura toujours l’occasion de se dire que c’était mieux ailleurs… Difficile de parler du programme télé de la veille dans la cour de récré si on ne l’a pas regardé. C’est la même chose mais en pire avec les réseaux sociaux. D’ailleurs, on ne regarde  plus uniquement la télé, mais on tweete en même temps…. Fomo ?

Paradoxe de l’amitié : vos amis ont plus d’amis que vous-même

Il y a des raisons à tout cela, dont une qui est statistique. Le compte Twitter du voisin sera toujours forcément mieux, le profil de l’autre aura toujours plus d’amis. On parle dans ce cas du paradoxe de l’amitié. Il a été découvert en 1991 par le sociologue Scott Feld dans une étude intitulée « Pourquoi vos amis ont plus d’amis que vous-même ».

En bref, on n’aura jamais autant d’amis que ses amis. Ce phénomène est résumé plus psychologiquement dans un livre très justement intitulé : Seul ensemble. Car le miroir des réseaux sociaux est particulièrement déformant. On y présente souvent ce qu’il y a de plus intéressant dans notre vie. On partage les grands événements, pas les petits. D’où le prisme perturbant quand on se connecte aux réseaux sociaux de ses amis qui transforment tout en frustration. Les autres font toujours des choses tellement mieux ! Fomo ?

Un Fomo dégaine Foursquare, Facebook, Instagram !

Et impossible de se déconnecter. On a beau essayer un moment,  on recherche une dernière fois juste pour être sûr. Il y avait les « crackberry », les accros au BlackBerry, mais l’addiction est générale. Un Fomo quand il arrive quelque part dégaine Foursquare, Facebook, Instagram, Twitter ! De peur de passer à côté de quelque chose ou quelqu'un...

En voyage c’est pareil, voire pire. Selon la récente étude du comparateur de vols en ligne Skyscanner, seulement 1 personne sur 20 envoie une carte postale pendant ses vacances. Ce sont les réseaux sociaux qui font office de Poste maintenant, avec presque deux tiers (61%) des voyageurs qui se connectent depuis leur lieu de villégiature et près d’un tiers (30%) qui s’en servent comme principal outil pour partager leurs impressions de voyage. Facebook est l’outil le plus utilisé pour donner des nouvelles pendant le séjour (26%) – et la moitié des vacanciers se connecte sur ses réseaux sociaux favoris au moins une fois tous les deux jours, et 4% d’entre eux vérifient leurs comptes toutes les deux heures !
Fomo.

 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.