GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 25 Janvier
Vendredi 26 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Décès de la romancière américaine de science-fiction et de "fantasy" Ursula K. Le Guin
    • Etats-Unis: Jerome Powell confirmé à la présidence de la Fed par le Sénat
    • Trump a invité Macron à la Maison Blanche (responsable américain)
    • Libye: au moins 22 morts dans un double attentat à Benghazi
    • Davos: Trump rencontrera May, Netanyahu, Kagame (Maison Blanche)
    • Maduro se dit prêt à se présenter à sa réélection à la présidentielle au Venezuela
    • Trump va appeler Erdogan pour évoquer l'offensive turque en Syrie (officiel)
    • Offensive turque en Syrie: Macron dit sa «préoccupation» à Erdogan (Elysée)
    • Libre-échange: Trump juge que les négociations sur l'Aléna «avancent bien»
    France

    Notre-Dame-des-Landes: les gendarmes se retirent

    media

    Les gendarmes quittent Notre-Dame-des-Landes. C'est la fin d'un dispositif sécuritaire exceptionnel mis en place aux abords de la zone du projet d'aéroport de Nantes après les violents affrontements de la fin d'année. L'État souhaite ainsi pacifier les relations avec les opposants installés sur place.

    Depuis fin 2012, 150 gendarmes étaient mobilisés jour et nuit à Notre-Dame-des-Landes. Avec ce retrait, le gouvernement fait un pas en avant vers les opposants au projet d'aéroport.

    « Jusqu’à présent, nous étions dans une situation où les objectifs de sécurité et de liberté de circulation imposaient une présence sur le terrain. Il semble maintenant pour le préfet qu’on peut obtenir les mêmes objectifs avec une présence des gendarmes allégée », justifie Patrick Lapouze, directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique.

    Cette démobilisation des forces de l'ordre est cependant soumise à condition. La préfecture exige que les riverains soient libres de circuler sur la zone et que les experts puissent faire des mesures scientifiques sur le terrain. « Nous sommes heureux que les gendarmes soient partis. On pense que le calme va revenir et qu’on va pouvoir enfin commencer à travailler sur le fond », avance Michel Tarin, un opposant historique au projet d’aéroport.

    Un consensus semble donc être trouvé. Tout repose désormais sur les opposants radicaux. Ils n'ont pas encore précisé s'ils acceptaient de se plier aux exigences de la préfecture.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.