GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Coronavirus : la découverte d'un 2e cas en France confirme la transmission d’homme à homme

    media La ministre française de la Santé Marisol Touraine quittant l'hôpital Roger Salengro, à Lille le 11 mai 2013. Reuters/Pascal Rossignol

    Un deuxième cas de coronavirus (NCoV) a été confirmé, ce dimanche 12 mai, en France. La personne avait partagé pendant trois jours à l'hôpital de Valenciennes la chambre du patient contaminé par ce virus proche du SRAS (le syndrome respiratoire aigu sévère). L'état clinique de ce deuxième malade s'est aggravé à la mi-journée et il a été transféré en réanimation, a annoncé l'hôpital où il est soigné, à Lille. Quant au premier malade, un homme de 65 ans qui ayant voyagé à Dubaï, il est dans un état toujours « très sérieux », bien que « stabilisé ».

    Les médecins s'en doutaient, mais cette fois-ci, c'est officiel : le coronavirus, le NCoV, se transmet bien d'un individu à l'autre. L'homme qui avait partagé pendant trois jours, du 27 au 29 avril, la chambre du malade à l'hôpital de Valenciennes, alors que la pathologie respiratoire n'était pas encore connue, avait bien été contaminé.

    Avant même cette confirmation, et pour justement empêcher cette transmission, l'homme avait été placé à l'isolement en service d'infectiologie au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille. Il y reçoit depuis plusieurs jours des antibiotiques, comme le premier Français souffrant du coronavirus.

    Le premier malade se trouve dans un état « stable, mais sérieux », comme l'avait indiqué samedi le professeur Daniel Mathieu, à la tête du service de réanimation du CHRU de Lille.

    Rappelons qu’une enquête épidémiologique avait été lancée à la suite de la confirmation, le 7 mai dernier, du premier cas d'infection en France. Cent vingt-quatre personnes au total ont été identifiées dans l'entourage du premier malade comme ayant pu être en contact avec lui ainsi que dans les hôpitaux où il avait séjourné auparavant à Valenciennes et Douai, dans le nord de la France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.