GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi, à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé mercredi matin la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de l'Angleterre.

    France

    Affaire Tapie : un proche de Christine Lagarde, Stéphane Richard en garde à vue

    media Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde et actuel PDG d'Orange, le 28 mai 2013 à Paris. AFP PHOTO/ERIC PIERMONT

    L’enquête sur l'arbitrage rendu entre le Crédit lyonnais et Bernard Tapie se poursuit. L’actuel PDG d’Orange Stéphane Richard a été placé en garde à vue, ce lundi 10 juin 2013. L’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, va devoir s’expliquer sur l’affaire de l’arbitrage Tapie. Orange assure qu'il reste à la tête de l'entreprise.

    Stéphane Richard : un homme proche de la gauche, à la tête du cabinet d'un ministre de droite. En juin 2007, Christine Lagarde a instauré une relation de confiance avec son bras droit. Il faut dire que ses relations avec le monde des affaires l’ont aidé.

    Le monde de l’entreprise, Stéphane Richard le connait bien. Dans le passé, il a travaillé à la Compagnie générale des eaux (CGE), auprès de Jean-Marie Messier. Il s’est, ensuite, occupé du développement du pôle immobilier du groupe. Il rachète, ensuite, ce pôle immobilier, avec un fonds d'investissement, puis revend ses parts. Une opération qui fait de lui un homme très riche.

    Confirmé à la tête d’Orange

    Après un passage chez Veolia où il dirige la branche transports et Bercy, Stéphane Richard rejoint en 2010, l’opérateur France Télecom-Orange. Son arrivée est bien accueillie. Chez Orange, on le décrit comme un patron souvent « atypique », mais respecté au sein du groupe.

    Convoqué par les enquêteurs de la brigade financière, Stéphane Richard doit s’expliquer pour le rôle et la responsabilité du ministère de l'Economie dans la décision de recourir en 2007 à un arbitrage pour mettre fin au contentieux entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais. Un arbitrage qui s'est soldé par le versement de 403 millions d'euros à l'homme d'affaires. Stéphane Richard a été placé, ce lundi, en garde vue et Orange assure qu'il est maintenu à la tête de l'entreprise.

    Les responsabilités de l’Elysée

    Les enquêteurs veulent également connaitre les responsabilités de l'Elysée, dans le choix du recours à une procédure arbitrale. Une procédure peu utilisée dans ce type d’affaires. Dans un premier temps, Stéphane Richard a préservé l’exécutif et affirmé qu’il n’y a eu « ni ordre, ni instruction, ni pression particulière », de la part de l’Elysée.

    Par la suite, selon le journal satirique Le Canard Enchainé, Stéphane Richard a évoqué une « instruction » transmise par l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, lors d’une réunion en 2007. Il a évoqué une « réunion de validation » avec l'Elysée, mais en indiquant que l'idée émanait des liquidateurs des sociétés de Bernard Tapie et avait été relayée par Jean-François Rocchi, le président du Consortium de réalisation (CDR), la structure chargée de solder le passif du Crédit lyonnais. Jean-François Rocchi qui a également été placé en garde en vue ce lundi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.