L'Allemagne se porte bien, mais au prix d'inégalités grandissantes - Europe - RFI

 

  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Accents d'Europe
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Danse des mots
  5. 22:00 TU Sessions d'information
  6. 22:30 TU Sessions d'information
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Autour de la question
  9. 23:30 TU Journal
  10. 23:33 TU Autour de la question
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Accents d'Europe
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Danse des mots
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Autour de la question
  19. 23:30 TU Journal
  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Radio foot internationale
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Radio foot internationale
  5. 22:00 TU Sessions d'information
  6. 22:30 TU Sessions d'information
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  9. 23:30 TU Journal
fermer

Europe

Allemagne Crise économique Emploi et Travail Questions sociales

L'Allemagne se porte bien, mais au prix d'inégalités grandissantes

media

L'Allemagne paie cher le prix du chômage en baisse. Une étude publiée par l'hebdomadaire Der Spiegel pointe une triste réalité du marché du travail allemand : presque un quart des salariés sont payés avec des bas salaires.

Depuis huit ans, le nombre de personnes sans emploi ne cesse de diminuer en Allemagne. Mais cela n'entraîne pas forcément une plus grande égalité salariale.

Au contraire, l'étude menée par la fondation Hans-Böckler, proche des syndicats, observe qu'un salarié allemand sur quatre reçoit un bas salaire. Entre 6 et 8 millions de personnes sont employées avec une paie inférieure aux deux tiers de la moyenne nationale.

Ces dernières années, la première économie européenne a accompli de grosses réformes sur son marché du travail. Mais les inégalités entre les salariés se creusent, et cette situation pose un sérieux problème social et économique.

Ce sont surtout les Länder (régions) de l'ancienne Allemagne de l'Est communiste qui paient ce lourd tribut. On y gagne 8,3 euros de l'heure par rapport aux 11 euros dans les Etats de l'Ouest.

Une armée de travailleurs pauvres est en train de grossir en Allemagne. Un sujet qui ne manquera pas d'alimenter le débat des prochaines élections législatives, prévues à l'automne.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.