GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: les orages n'épargnent pas les vignobles

    media Grappe de raisin touchée par la grêle. AFP PHOTO / FRANCOIS NASCIMBENI

    De violents orages ont balayé le sud-ouest de la France, vendredi 2 août 2013, faisant des dégâts dans le vignoble du Bordelais. La grêle a endommagé ou détruit de 4 000 à 5 000 hectares de vigne, selon les premières estimations. Ces orages ont frappé les parcelles de manière localisée mais très intense, avec des grêlons de la taille d'oeufs de caille, voire de balles de ping-pong, selon les différents témoignages. Une centaine de viticulteurs est touchée.

    Des orages de grêle très localisés mais violents ont balayé la Gironde causant des dégâts importants, vendredi 2 août, dans le vignoble du Bordelais. Une centaine d'exploitations portant sur des appellations bordeaux, bordeaux supérieur et entre-deux-mers sont concernés soit de 4 000 à 5 000 hectares, ce qui représente environ 5% du total du vignoble.

    Graves destructions

    Selon les premières estimations de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles, les destructions peuvent aller jusqu'à 80% de la récolte et même davantage. Cette organisation demande dès à présent des compensations financières.

    Epargné par la première vague orageuse il y a une dizaine de jours le vignoble de Bordeaux a payé cette fois un lourd tribut aux intempéries de cet été 2013. Dans le vignoble de Bourgogne les orages précédents, également accompagnés de grêle, qui se sont abattus sur la côte de Beaune ont touché 1 350 hectares. Les vignes concernées ont été détruites de 10% à 100%, ce qui représente une perte potentielle de près de 30 000 hectolitres pour la récolte 2013.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.