GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Christiane Taubira annonce la création d'une peine de probation comme alternative à la prison

    media La ministre de la Justice Christiane Taubira à l'université du Parti socialiste à La Rochelle, le 24 août 2013. EUTERS/Stephane Mahe

    Très applaudie à son arrivée à l'université d'été du PS à La Rochelle, Christiane Taubira a annoncé la création d'une peine de probation, appelée « contrainte pénale », et réservée aux délits punis de moins de cinq ans d'emprisonnement. Il s'agit d'une mesure préconisée depuis longtemps par le Conseil de l'Europe et que la Garde des Sceaux veut absolument introduire en France. La peine de probation en question sera détaillée dans le cadre de la réforme pénale à venir dont les derniers arbitrages seront rendus le 30 août prochain.

    Cette peine de probation en milieu ouvert, Christiane Taubira y tient plus que tout. Elle y a réfléchi pendant des mois, s'appuyant sur les travaux de la Conférence de consensus de février dernier, sur l'expertise de nombreux criminologues et spécialistes du milieu carcéral, ainsi que sur l'expérience de pays tels que le Canada, la Grande-Bretagne, ou la Suède.

    Prévenir la récidive

    Le but, même s'il n'est pas toujours bien compris du grand public, n'est pas tant de désengorger les prisons que de prévenir la récidive. Cette fameuse « contrainte pénale » sera ainsi réservée à des délits sanctionnés habituellement par de courtes peines de moins de cinq ans d'emprisonnement. Des condamnations généralement assorties de sursis ou de mises à l'épreuve.

    L'idée, c'est de ne placer le délinquant en détention qu'en dernier recours, et de lui infliger à la place une peine dans la société, avec un contrôle strict de ses activités et un accompagnement personnalisé, adapté à son profil, pour lui permettre de se réinsérer véritablement dans la communauté. A coup sûr, un défi d'envergure pour le monde pénitentiaire, qui va devoir gérer des milliers de dossiers.

    Christiane Taubira est une amie.

    Manuel Valls vs Christiane Taubira à La Rochelle 25/08/2013 - par Véronique Moreau Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.