GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 20 Janvier
Mardi 21 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Berlin: ouverture d'un sommet international crucial pour tenter de pacifier la Libye (officiel)
    • «Poutine, dehors!»: un millier d'opposants de différents courants d'opposition manifestent ce dimanche à Moscou
    • Libye: Haftar doit mettre fin à son attitude «hostile», dit Erdogan
    • Vidéo d'un manifestant frappé au sol par un policier: une enquête judiciaire ouverte à Paris (parquet)
    France

    France: le groupe pétrolier Total annonce la suppression de 210 postes en Moselle

    media Site pétrolier Total de Carling, en Moselle. AFP PHOTO JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

    Total va supprimer 210 emplois dans son site pétrochimique de Carling, en Moselle. Lors d'un Comité central d'entreprise à Paris, le groupe a présenté aux syndicats un projet de fermeture de la principale installation du site. C’est sa plus grosse restructuration en France, depuis la fermeture de la raffinerie de Dunkerque en 2010.

    Le verdict est finalement tombé : Total va fermer le vapocraqueur de son complexe pétrochimique au cours de l'année 2015. Cette installation permet de produire l'éthylène, qui est à la base de nombreuses matières plastiques.

    L'unité perd actuellement 100 millions d’euros par an. Par conséquent, 210 emplois seront supprimés sur les 550 que compte le site. La direction du groupe assure que la restructuration se fera sans aucun licenciement. Elle devrait se faire via des départs en retraite et des préretraites.

    Mais à terme, l'arrêt du vapocraqueur ne signifie pas la fin de ce site ancien, situé presque à la frontière avec l'Allemagne. Total a même annoncé 160 millions d’euros d’investissements dans de nouvelles activités. L’impact sera sensible pour la région.

    Selon les syndicats, dans la pétrochimie, un poste industriel équivaut au moins à deux postes indirects, ce qui fait 400 emplois indirects supprimés. La fermeture à Carling intervient alors que la pétrochimie européenne est en difficulté, à cause d'une baisse de la demande en Europe et d'une concurrence croissante venue du Moyen-Orient.

    Un concurrent se dessine également aux Etats-Unis, où la pétrochimie rebondit grâce à l'afflux de gaz de schiste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.