Réouverture du musée d’Histoire de Marseille - France - RFI

 

  1. 18:33 TU Sessions d'information
  2. 18:40 TU Littérature sans frontières
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU GEOPOLITIQUE D 1
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU GEOPOLITIQUE D 2
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU La marche du monde
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU La marche du monde
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Mondial sports
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Mondial sports
  15. 22:00 TU Journal
  16. 22:10 TU Le débat africain
  17. 22:30 TU Journal
  18. 22:40 TU Le débat africain
  19. 23:00 TU Journal
  20. 23:10 TU Internationales
  21. 23:30 TU Journal
  22. 18:33 TU Sessions d'information
  23. 18:40 TU Débat du jour
  24. 19:00 TU Journal
  25. 19:10 TU Grand reportage
  1. 18:30 TU Journal
  2. 18:40 TU GEOPOLITIQUE D 2
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU Mémoire d'un continent
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU Littérature sans frontières
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU Dimanche politique
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Mondial sports
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Mondial sports
  15. 22:00 TU Journal
  16. 22:10 TU Le débat africain
  17. 22:30 TU Journal
  18. 22:40 TU Le débat africain
  19. 23:00 TU Journal
  20. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  21. 23:30 TU Journal
fermer

France

France Histoire Marseille-Provence 2013 Patrimoine

Réouverture du musée d’Histoire de Marseille

media

La cité phocéenne a fêté la réouverture de son musée d’Histoire lors des Journées du patrimoine ce 14 et 15 septembre. Un grand événement de plus pour la Capitale européenne de la Culture. Selon la légende, Marseille a été fondée il y a 2 600 ans de l’union d’une princesse ligure et d’un marin venu d’Asie Mineure. Et dès ses origines, Marseille a tissé des liens indéfectibles avec la mer méditerranéenne qui sert aussi de fil rouge à ce musée.

A quoi ressemble ce musée d’histoire refait à neuf ?

Déjà il faut préciser son emplacement à quelques encablures du Vieux-Port dans le Centre commercial Bourse. Ça peut sembler étonnant. En France on n’a pas trop l’habitude de construire des musées dans des centres commerciaux, mais ce centre commercial est particulier. Il est construit sur le lieu des origines de la ville, un site archéologique où l’on peut voir les vestiges du port antique. Pour Laurent Védrine, le conservateur en chef du musée, cela constitue un immense avantage : « On essaye d’utiliser cette situation totalement singulière d’avoir un musée adossé à un centre commercial avec, de l’autre côté, un site archéologique extraordinaire du 6e siècle av. J.-Chr., à deux pas du Vieux-Port qui est fréquenté par des millions de personnes et qui est véritablement un emblème de la ville. »

Que peut-on voir dans le musée ?

On peut y voir beaucoup de vestiges de la Marseille grecque et romaine : des amphores, des bijoux, des pièces de vaisselle, des statues, et puis des pièces beaucoup plus imposantes, par exemple « un ensemble de six navires grecs et romains absolument exceptionnel ou la basilique de Malaval qui témoigne de la Marseille du 5e siècle après J.-Chr., c'est-à-dire des premiers temps chrétiens » explique Laurent Védrine.

Le musée s’attache aussi à des époques plus récentes : le 15e siècle, quand Marseille devient française et les rois de France, pendant longtemps, vont profiter de ce port sur la Méditerranée pour commercer avec l’Empire ottoman. La chambre de commerce la plus ancienne de France a été créée à Marseille, en 1599.

La mission pédagogique, comment a-t-elle été prise en compte dans la scénographie ?

Tout a été conçu pour que les Marseillais comprennent que l’histoire n’est pas un vieux machin poussiéreux, mais quelque chose de tout à fait vivant et qui est constitutif de leur identité. Ce musée est un peu une machine à remonter le temps. Il y a des ambiances sonores, des maquettes et des reconstitutions en 3D. « Nous avons deux objectifs, poursuit Laurent Védrine : à la fois pouvoir donner des clés de lecture, mais aussi pouvoir donner du plaisir et que les deux ne soient absolument pas incompatible. Nous avons un discours scientifique qui est très pointu, avec un comité scientifique de sommité. Nous avons aussi beaucoup mis l’accent sur les outils de médiation, en particulier un parcours pour les enfants où les enfants, à travers de douze escales de l’histoire, vont pouvoir expérimenter notre histoire avec un certain nombre de jeux. »

L’Histoire, un jeu d’enfant

Par exemple, les enfants sont invités à jouer aux dés et aux osselets comme les petits Gaulois. Ou on leur apprend à reconnaitre les symboles que les premiers chrétiens gravaient sur leurs maisons pour se reconnaitre entre eux. Chaque étape du parcours est centrée sur un objet phare ou un personnage, réel ou fictif : par exemple, le marin Pythéas, explorateur grec au 3e siècle avant J.-Chr, ou Edmond Dantès, le héros du roman Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas père.

Bref, si avec tout cela on ne donne pas aux enfants (et aux parents) le gout de l’histoire c’est à désespérer…

Vue d'une des salles du musée d'Histoire de Marseille. MHM


______________________

RFI DOSSIER SPECIAL - MUCEM + MP2013

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.