GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La société française au défi de la maladie d’Alzheimer

    media Des infirmières assistent des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, lors de leur repas. AFP

    Ce samedi 21 septembre est la journée mondiale sur la maladie d’Alzheimer. En France, environ 855 000 personnes, essentiellement âgées, seraient touchées par Alzheimer et les affections apparentées. Un nombre en constante augmentation avec le vieillissement de la population. Un véritable défi pour la société.

    Altération de la mémoire, problèmes de langage ou d’orientation, troubles de l’humeur... Les symptômes de la maladie d’Alzheimer varient suivant les patients, mais elle est quasiment tout le temps synonyme de perte d’autonomie. Cette pathologie dégénérative du cerveau est la première cause de dépendance des personnes âgées.

    A (RE)ECOUTER : Alzheimer et la géo-localisation

    En première ligne, les proches, et en particulier le conjoint. Alors qu’il est lui-même âgé, il est amené à jouer les garde-malades au quotidien, 70% des patients vivant à domicile. Résultat : ils s’épuisent physiquement et psychologiquement.

    Les progrès limités du dernier plan Alzheimer

    Ecoutez le témoignage d'Irène et Patrick de Calmès.

    Patrick de Calmès, ancien architecte de 55 ans, a présenté les premiers signes de la maladie il y a 3 ans. Il témoigne aux côtés de son épouse Irène.

    21/09/2013 - par Valérie Cohen Écouter

    Pour permettre aux proches d’avoir un peu de répit, le dernier plan Alzheimer, initié par Nicolas Sarkozy et qui s’est achevé l’an dernier, devait augmenter drastiquement le nombre de structures d’hébergement temporaire et d’accueil de jour des malades.

    Des progrès ont été faits, mais on reste loin du compte. Seule la moitié des 11 000 places d’accueil de jour prévues a été créée. Sans parler du coût pour les familles, qui reste élevé, malgré les aides.

    A (RE)LIRE : Fin du troisième plan Alzheimer: positif, mais peu mieux faire

    Pour les associations, il faudrait aussi développer davantage la prise en charge non médicale des patients : l’ergothérapie, la musicothérapie ou la psychomotricité, entre autres, les médicaments existants n’ayant - au mieux - qu’un effet mineur sur les symptômes.

    Autant de sujets sur lesquels va plancher le ministère de la Santé. Des mesures devraient être annoncées début 2014. 


    Analyse : Le professeur Mathieu Ceccaldi, chef du service de neurologie à l’hôpital La Timone, à Marseille

    RFI : Où en est-on dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer ?

    Pr Mathieu Ceccaldi : Il y a énormément de recherches. On a beaucoup avancé sur les mécanismes intimes de la maladie. Plus on avance, plus on se rend compte que c’est complexe. Donc, la recherche n’est pas en panne. Mais pour l’instant la recherche ne s’est pas traduite par la découverte d’un traitement qui soit capable soit, au mieux, de faire disparaître ces lésions, soit, au moins, d’en ralentir la progression dans le cerveau.

    Néanmoins, on est sûrs que l’on va y arriver. La difficulté, c’est que l’on ne connaît pas le temps qu’il nous reste avant d’avoir une molécule, ou des molécules, qui seront efficaces sur la maladie elle-même.

    Pourquoi êtes-vous sûr que nous aboutirons tôt ou tard à un traitement ?

    Parce que je crois qu’il y a peu de domaines, dans le monde de la science, où il y a eu un tel investissement dans les vingt dernières années. Les chercheurs qui s’intéressent à la maladie, les travaux, se sont multipliés de manière exponentielle. Il y a des produits dont on pense qu’ils pourraient avoir une action, peut-être pas en soi suffisante pour bloquer totalement la maladie, mais qui pourraient peut-être, au moins pour les patients qui ne sont pas dans des formes trop avancées de la maladie, d’en ralentir le processus.


    «Souvenirs Souvenirs»: un livre en hommage à tous ceux dont la mémoire s'enfuit
    Cherche Midi

    Des personnalités de tous les horizons - Bernadette Chirac, le prince Albert de Monaco, Carole Bouquet, Johnny Hallyday, pour n'en citer que quelques uns - ont accepté de se prêter à la confidence du « souvenir inoubliable », dans le livre «Souvenirs Souvenirs», paru au Cherche Midi, le 19 septembre dernier. Précédemment, 72 autres personnalités s'étaient confiées dans le tome 1, judicieusement intitulé «Des souvenirs pour mémoire».

    Acteurs, écrivains, sportifs de renom, chanteurs, chanteuses, réalisateurs de cinéma, ils ont tous eu en commun ce souhait de partager un souvenir intime et de le dédier en forme d'hommage à tous ceux qui sont privés de cette mémoire qui s’efface.

    Soixante-douze témoignages recueillis parmi les plus grandes stars, illustrés par soixante-douze photos illustrant le souvenir composent ce livre, écrit par le journaliste Didier Audebert (photographies de Gianni Soglia).

    Sur chaque exemplaire vendu en librairie, 2 euros seront reversés à la Fondation Pompidou qui lutte au quotidien contre la maladie d’Alzheimer.
    RFI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.