GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: l'économie française va mieux selon l'INSEE

    media Une amélioration sur le front du chômage est aussi attendue selon le rapport, «du fait d’une augmentation importante du nombre d’emplois aidés dans le secteur non marchand » REUTERS/Charles Platiau

    L’INSEE a fait le point sur l’évolution de conjoncture économique de la zone euro et en particulier de la France depuis six mois. Elle confirme l’éclaircie de l’économie française et les perspectives sont bonnes d’ici la fin de l’année. Pour le quatrième trimestre 2013 l’institution anticipe pour la France une croissance de 0,4% du PIB qui va retrouver son niveau d'’avant la crise de 2008. Ça sent la reprise...

    Le message délivré par l’INSEE, l'Institut national des études statistiques et des études économiques est très clair : la croissance va être dynamique dans l’hexagone pour ce quatrième trimestre. «En France, le climat des affaires, qui avait commencé de se redresser dans l’industrie au printemps, s’améliore désormais dans tous les secteurs» précise le rappport. «Au deuxième trimestre 2013, l’activité a de nouveau accéléré dans les économies avancées» et en particulier dans la zone euro. C’est cette dernière qui va soutenir la demande extérieure adressée à la France, donc les exportations.

    L’activité sera aussi soutenue par la demande intérieure, surtout par les ménages.  Ceux-ci se sont remis à consommer au deuxième trimestre et pour l’INSEE ils continueraient à le faire d’ici à la fin de l’année.

    Car le pouvoir d’achat des Français, qui avait fortement diminué en 2012, serait en hausse en 2013, pour deux raisons : l’inflation a été divisée par deux, de 2 à 1% et plus généralement le taux de chômage va se stabiliser pendant les trois derniers mois de l’année avec surtout la montée en puissance des emplois aidés. Tout cela crée un contexte favorable à la consommation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.