GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Affaire Achoui: six acquittements et des années d'enquête «pour rien»

    media Karim Achoui (g.) à la cour d'assises de Paris, le 17 septembre 2013. AFP PHOTO MARTIN BUREAU

    Au bout de trois semaines d'audience, la cour d'assises de Paris a créé la surprise, vendredi 4 octobre au soir, en prononçant l'acquittement des six accusés qui comparaissaient pour la tentative d'assassinat de l'ex-avocat Karim Achoui en 2007.

    Six accusés, six acquittements : autant dire que cela n’arrive qu’une fois par siècle. Ce verdict exceptionnel est en tout cas un formidable camouflet pour toute la chaîne judiciaire. Des enquêteurs de la brigade criminelle aux juges d’instruction qui ont renvoyé les six hommes devant les assises.

      → A (RE)LIRE : Affaire Karim Achoui : «un ex-avocat à abattre»

    Des années d’enquête pour rien, martèle Jean-Marc Florand, avocat de Karim Achoui :  « Voilà quelqu’un qui a failli perdre la vie en plein Paris, un avocat, sous plusieurs balles. Et on ne sait toujours pas aujourd’hui qui l’a fait. On nous dit [que] la police [...] et les juges d’instruction ont bien fait leur travail. La réponse est non, sinon il n’y aurait pas six acquittements. Tant mieux pour les six acquittés mais ça laisse entière la question de savoir quand, comment, pourquoi. C’est quand même extrêmement frustrant pour une victime. »

    Complot policier, comme le soutient la partie civile, ou contrat ordonné par le grand banditisme ? La question reste intacte. Bruno Sturlese, l’avocat général, avait, lors de son réquisitoire, dévoilé son sentiment. A ses yeux, la piste du mobile est bien à rechercher du côté de la clientèle de Karim Achoui, avant de préciser « Une lourde clientèle composée essentiellement de grands voyous. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.