GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Juin
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Aujourd'hui
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: près de 500 civils tués par les raids de la coalition depuis un mois (OSDH)
    • Au Yémen, l'ONU s'attend à 300 000 cas de choléra à la fin août
    • Deux navires de guerre et un sous-marin russes ont tiré des missiles sur des cibles jihadistes en Syrie (ministère russe de la Défense)
    • Corée du Nord: Pyongyang dément avoir torturé l'étudiant américain décédé Otto Warmbier (agence KCNA)
    • France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • «La France va rester ferme» sur le texte de définition des perturbateurs endocriniens discuté à Bruxelles (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins onze morts et de nombreux blessés (responsables locaux)
    France

    France: des centaines de kilomètres pour la régularisation de tous les sans-papiers

    media

    La marche du Grand Paris des sans-papiers est arrivée à son terme à Paris, hier, samedi 5 octobre. Des immigrés en situation irrégulière ont parcouru des centaines de kilomètres depuis la banlieue jusque dans la capitale pour revendiquer leurs droits.

    Des centaines de manifestants se sont rassemblés ce samedi 5 octobre à Paris, porte Maillot, pour la dernière étape d'une marche d'un mois en Ile-de-France.

    Partis d'un centre de rétention administrative prés de la capitale, ils sont arrivés à Paris pour un trajet final symbolique vers le palais de l’Elysée. « Cette dernière étape, souligne Ansoumane Cissoko, l’un des porte-parole de l'Union nationale des sans-papiers de France, nous la voulons symbolique en direction de l’Elysée parce que jamais depuis 1974, quand les cartes de séjour sont nées en France avec Giscard, un gouvernement de gauche n’est arrivé au pouvoir et a attendu un an et demi sans régulariser les sans-papiers. »

    La régularisation de tous les sans-papiers, l'une des principales revendications des manifestants, est toutefois menacée par une circulaire du ministère de l'Intérieur de novembre 2012. Elle précise que seuls les sans-papiers ayant leur famille en France pourront faire l'objet d'une régularisation. C'est justement ce que dénonce Ansoumane Cissoko : « C’est une circulaire qui ne nous concerne pas. 85% des sans-papiers sont célibataires ou ont de la famille au pays. Nous voulons l’abrogation pure et simple de cette circulaire et la régularisation globale de tous les sans–papiers. »

    A la veille d’une nouvelle loi sur l’immigration prévue en 2014, les sans-papiers comptent sur le président François Hollande et la gauche pour enfin sortir de la clandestinité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.