GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Royaume-Uni: la probabilité d'un Brexit sans accord s'est accrue (Banque d'Angleterre)
    • Londres va suspendre l'attribution à Ryad de nouveaux contrats de ventes d'armes pouvant être utilisées au Yémen (ministre)
    • Foot: la Secrétaire générale de la FIFA va jouer le rôle de "déléguée générale pour l'Afrique" durant 6 mois à la demande de la CAF
    • Syrie: quatorze civils ont été tués, dont deux secouristes, dans des frappes du régime (ONG)
    • Nucléaire-EPR de Flamanville: les réparations ne pourront pas être faites avant fin 2022 (ASN)
    • Turquie-procès du putsch manqué en 2016: vingt-quatre condamnations à la prison à vie (agence)
    • Arabie: une usine de dessalement a été visée par une attaque des rebelles yéménites (coalition)
    • Intempéries: à Toulouse, le métro et le train sont perturbés après de violents orages nocturnes
    • Syrie: d'après l'OSDH, plus de 100 combattants (soldats syriens et jihadistes) ont été tués en deux jours dans la région d'Idleb
    • Drone américain abattu: les frontières sont «notre ligne rouge», dit un général iranien
    • Décès de Morsi: l'Egypte dénonce les accusations «irresponsables» de la Turquie
    France

    Mobilisation du monde agricole contre l'écotaxe sur les poids lourds

    media L'écotaxe pour les poids lourds entrera en vigueur le 1er janvier. REUTERS/Issei Kato

    Le monde agricole se mobilise, aujourd'hui à travers toute la France, contre l’écotaxe. Cet impôt s'appliquera à compter du 1er janvier à tous les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Son but est d'inciter les entreprises à utiliser, pour le transport de marchandises, des transports plus écologiques.

    Les agriculteurs français auront-ils donc les poulets les plus taxés d'Europe !  A les entendre, oui ! En effet, l'écotaxe pourra être prelevée plusieurs fois pour un même produit . Par exemple, un poulet aura été taxé du transport du poussin vers le lieu d'élevage, du transfert de l'élevage vers l'abattoir, de l'abattoir vers les centres logistiques et enfin vers le magasin, soit 4 fois alors que le produit importé, lui, ne le sera souvent qu'à son arrivée en France. De quoi pénaliser un peu plus encore un secteur déjà en difficulté ! Le monde agricole se mobilisait donc ce mardi 22octobre à travers toute la France contre cette taxe qui a pour objectif d’inciter les entreprises à basculer vers des transports plus écologiques. Un mouvement à l'appel de la FNSEA, le principal syndicat agricole qui redoute les conséquences économiques de cette écotaxe.

    Cette écotaxe a été décidée il y a 5 ans avec un objectif de privilégier le rail et le transport fluvial. Lorsqu'il y a des possibilités de le faire, nous n'y sommes pas opposés. Mais il faut que le gouvernement comprenne que ça ne peut pas s'appliquer de manière uniforme et aveugle partout. Toutes les petites voies départementales, communales, même certaines routes nationales qui servent à livrer les aliments des animaux vont faire l'objet de 4,5,6 taxations pour le même produit qui arrivera en rayon.../...C'est un handicap pour la production française.

    Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA 22/10/2013 - par Myriam Berber Écouter

    Des aménagements ont d'ailleurs été décidés pour certaines régions, dans l'ouest en Bretagne, en Acquitaine et en Midi-Pyrénée dans le sud ouest de la France. Des réductions de 30 à 50% ont été décidées dans ces régions géopraphiquement pénalisées. Cette taxe doit rapporter un peu plus d'1 milliard d'euros par an. Les 2/3 seront réservés à l'Etat pour la construction de voies ferroviaires et fluviales, alternatives au transport routier. Les collectivités toucheront environ 160 millions d'euros, pour l'entretien du réseau, et 250 millions serviront à la gestion de l'écotaxe.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.