GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Octobre
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Retenu depuis plus de quatre mois et demi au Yémen, le Français Alain Goma a été libéré, selon l'Elysée.

    Dernières infos
    • Brexit: le négociateur de l'UE Michel Barnier veut «prendre le temps» pour un accord «dans les prochaines semaines»
    • Scandale des vaccins en Chine: un laboratoire devra payer plus d'un milliard d'euros d'amende, selon les autorités
    • Disparition de Jamal Khashoggi: la police va fouiller la résidence du consul saoudien
    • Attentats à Trèbes et Carcassonne: six personnes ont été placées en garde à vue (source judiciaire)
    • Perquisitions au siège de la France insoumise et chez Jean-Luc Mélenchon
    France

    Yann Moix remporte le prix Renaudot avec «Naissance»

    media Yann Moix (à gauche) à côté de Pierre Lemaitre après l'annonce des prix Renaudot et Goncourt. REUTERS/Benoit Tessier

    Quand Pierre Lemaitre avait besoin de douze tours pour s’imposer contre Arden de Frédéric Verger au prix Goncourt, Yann Moix a remporté ce lundi 4 novembre le prix Renaudot dès le premier tour avec Naissance, une autobiographie de presque 1200 pages qui porte sur son enfance et sa volonté de détachement de ses parents.

    Avec ce roman en XXL, Yann Moix, né le 31 mars 1968 à Nevers dans la Nièvre, est probablement né une deuxième fois en tant qu’écrivain. En 1996, il avait reçu pour Jubilations vers le ciel le prix Goncourt du premier roman.

    « Pour moi, l'enjeu était de taille. » Au début de son roman, Yann Moix voyait juste. Naissance lui a fait gagner le prix Renaudot. C’est sa propre venue au monde sous les insultes de ses parents qui ouvre les 1 143 pages truffées d’autodérision et d’accusations : « Il surécrit ! s'était scandalisé mon père à la sortie de mon premier roman. Je ne comprends pas qu'on ait pu donner le Goncourt, même des bacs à sable, à une telle surenchère d'outrancières épithètes ! Nul. Zéro. À dégager ! Qu'on ne compte pas sur ma mansuétude, ni sur ma pitié, pour ranger cette cagade dans ma bibliothèque. (…) Cet écrivain nul, cher lecteur, vient d'achever le livre que tu tiens entre les mains - ce livre est épais, glanduleux, visqueux, radical, oblong, coupant, muni de poils étoilés, il est (grossièrement) denté, il est purpurin, jaune pâle, tube, il est bracté, il est cilié. »
     
    Cet objet étrange de littérature
     
    Contrairement à son roman Panthéon (2006) où il décrit son environnement et sa jeunesse à Orléans comme fils indésiré né dans une famille réactionnaire et bourgeoise, Naissance pousse le récit beaucoup plus loin. Avec ses parents biologiques dont un père universitaire à la faculté de sciences d’Orléans, Yann Moix n’est plus en contact, mais il souligne de ne pas régler de comptes avec eux : « Je récuse simplement la notion de parents. »
     
    Dans cet objet étrange de littérature sans limite, se promènent des personnages de toutes sortes et l’on visite des lieux bizarres comme le « Bureau municipal d'enregistrement des prénoms composés » ou un « Salon de l'enfance battue ».
     
    Une littérature en mode illimité

    « Naissance d’Yann Moix, à dévorer ou à vomir » s’est ouvertement demandé le journal La Tribune de Genève déjà fin septembre. A 45 ans, Yann Moix a quelques écrits à scandale derrière lui. Dans Partouz, il fait une liaison entre la peur du plaisir sexuel et les terroristes islamistes d’al-Qaïda lors des attentats du 11-Septembre. En février 2010, en publiant un extrait de son prochain livre La Meute, il dénonce « la chasse » des réseaux sociaux contre Roman Polanski, accusé de viol d’une mineure, et traite la Suisse de « pute » et de « Gestapoland », parce qu’elle avait arrêté le cinéaste sous le coup d’un mandat d’arrêt américain. Il y aussi ses pamphlets contre les écrivains Alexandre Jardin et Amélie Nothomb qui ont fait couler beaucoup d'encre. Avec Naissance, Yann Moix semble avoir réussi à obtenir un consensus autour de sa littérature en mode illimité.
    La grande fierté de m’inscrire dans une ligne d’écrivains qui m’ont véritablement mis au monde, beaucoup plus que mes propres parents.
    Yann Moix, prix Renaudot 2013 pour son roman "Naissance". 04/11/2013 - par Catherine Fruchon-Toussaint Écouter
    Lire aussi :
    ___________________________________
    Naissance, de Yann Moix, éditions Grasset, 1 143 pages, 26 euros.
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.