GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France : un plan de lutte contre les violences faites aux femmes

    media Une femme battue dissimule ses plaies par du maquillage. Renee Keith/Getty

    La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté vendredi 22 novembre, un nouveau plan de lutte contre les violences faites aux femmes. Ce plan, triennal et interministériel, se donne pour objectif de ne laisser aucune violence déclarée sans réponse pénale, sanitaire et sociale.

    Les chiffres sont alarmants. Tous les deux jours et demi, une femme meurt en France sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Et une femme sur dix est victime de violences conjugales. Selon la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, le sujet reste encore tabou.

    « Au fond, alors qu'on accepte pas que dans la rue une femme se fasse voler son sac et donner un coup de poing, quand c'est derrière la porte d'un appartement, on se dit c'est moins grave. Or, c'est à certains égards même plus grave, parce que le foyer normalement, c'est le lieu où vous êtes le plus protégé. Ces femmes, il faut tout faire pour les protéger. »

    Le nouveau plan qui vise à protéger ces femmes se veut ambitieux. Doté de 66 millions d’euros, il doit permettre de créer 1 650 places d’hébergement d’urgence et de recruter 350 intervenants sociaux en commissariats.

    « La priorité, c'est qu'aucune violence déclarée ne reste sans réponse, a encore indiqué la ministre. Concrètement, cela signifie que dès qu'une femme a parlé, qu'elle a déposé une plainte ou une simple main courante dans un commissariat, il y a un suivi derrière. Cela veut dire aussi apporter des soins physiques et psychologiques à la femme victime de violence. Le traumatisme causé doit être pris en charge. Cela signifie enfin qu'il faut mettre en branle toute la machine pour qu'aussitôt que la femme a tiré la sonnette d'alarme, on lui propose des prestations sociales si elle est complètement à la rue économiquement. »

    « Ce qui est très intéressant dans ce plan, c'est le parcours, se satisfait Ernestine Ronai, coordonatrice nationale de la lutte contre les violences envers les femmes. La dame porte plainte, on va s'occuper d'elle. Si le policier pense qu'elle est en très grand danger, elle pourra bénéficier d'un téléphone portable que le procureur lui remettra. Elle pourra bénéficier d'un hébergement d'urgence. On est dans une chaîne. »

    Le nouveau plan prévoit aussi d’améliorer le recueil des preuves en cas de viol.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.