GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Emmanuel Macron fait face à sa plus grave crise depuis le début de son mandat. Son ministre de l'Intérieur était ce matin entendu par la commission des Lois de l'Assemblée nationale, réunie en commission spéciale dans l'affaire Benalla, du nom de ce conseiller à l'Elysée filmé en train de malmener des manifestants sans accréditation policière lors du défilé du 1er-Mai.

    Dernières infos
    France

    Un an après, le Louvre-Lens est déjà devenu indispensable

    media Le Louvre-Lens fête ce mercredi 4 décembre 2013 son premier anniversaire. louvrelens.fr

    « On ne peut plus comprendre le Louvre en visitant seulement le Louvre-Paris ». Voilà la plus grande réussite affichée par le directeur du Louvre-Lens lors du premier anniversaire ce 4 décembre. On est encore loin de l’ « effet Bilbao », mais ce musée universel du 21e siècle dans une région en crise se montre déjà fier de son bilan : 900 000 visiteurs en un an (contre 1,36 million au musée Guggenheim à Bilbao la première année) dont 20 % venus de l’étranger, une économie locale stimulée et une architecture primée par le prestigieux prix de l’Équerre d’argent. Entretien avec Xavier Dectot, directeur du musée du Louvre-Lens.

    Quelle est pour vous la plus grande réussite du Louvre-Lens ?

    La plus grande réussite du Louvre-Lens est double : d’une part une vraie appropriation du musée par le territoire et par ses habitants : on a eu plus de 100 000 visiteurs du bassin minier, 400 emplois créés dans la restauration et déjà des entreprises qui veulent s’implanter. D’autre part, le succès qu’il rencontre auprès du public international, avec notamment plus de 100 000 visiteurs belges.

    Quelles sont les innovations dans les domaines de la muséologie et muséographie ? Est-ce que le Louvre-Lens a réussi à modifier la relation entre les visiteurs et l’art ?

    La première chose que le Louvre-Lens a apportée, c’est peut-être une autre façon de regarder les œuvres en insistant à ne pas montrer ce qui les différencie ou les sépare, mais ce qui va les rapprocher, en essayant d’insister sur les points communs, de créer des discussions entre les œuvres plutôt que d’être dans une approche classificatrice comme on le retrouve souvent dans les musées. Un des grands apports du Louvre-Lens a été aussi la volonté d’être un musée à visage humain, un musée qui ne se cache pas de ses visiteurs, mais au contraire, où les visiteurs peuvent aller au-devant des métiers du musée, peuvent découvrir les réserves, la restauration des œuvres. C’est un musée totalement ouvert à ses visiteurs.

    Le Louvre-Lens a creusé la terre et l’esprit avec son installation dans un bassin minier qui affiche un taux de chômage dépassant les 16 %. Est-ce que les Lensois ont pris leur « revanche » à travers votre musée ?

    Je ne sais pas si c’est une « revanche », mais en tout cas, ce qu’on peut dire aujourd’hui, qu’il y a une nouvelle fierté d’être Lensois et un nouvel avenir qui se dessine. Il est encore un peu tôt pour être totalement sûr du succès du Louvre-Lens. C’est un succès qui se mesurera probablement qu’à l’échelle de plusieurs années ou d’une décennie. En tout cas, il y a énormément de transformations qui sont en cours.

    Lors de l’inauguration, le président du Louvre Henri Loyrette avait martelé : « C’est n’est pas un petit Louvre, c’est un autre Louvre, un laboratoire pour le grand Louvre à Paris ». Qu’est-ce qui a changé au Louvre-Paris grâce au Louvre-Lens ?

    Maintenant les départements ont tendance à travailler davantage ensemble, par exemple, la façon dont les salles de l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain ont été conçues, qui sont des salles transversales entre des différents départements antiques. Elles relèvent un peu de l’esprit du Louvre-Lens. Et aussi un certain nombre d’approches dans le domaine de la médiation, cette volonté d’avoir un musée qui soit un musée à visage humain, un musée proche de ses visiteurs. C’est évidemment plus difficile au Louvre-Paris avec le nombre de visiteurs qu’ils reçoivent, mais un certain nombre d’expériences qu’on met en place ici sont reprises à Paris.

    20 % des visiteurs viennent de l’étranger. Est-ce que les étrangers commencent à remplacer une visite au Louvre-Paris par une visite au Louvre-Lens ?

    Je ne sais pas s’ils remplacent le Louvre-Paris par le Louvre-Lens. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est qu’on ne peut plus comprendre le Louvre, on ne peut plus visiter le Louvre en visitant seulement le Louvre-Paris. Pour bien visiter le Louvre, il faut visiter le Louvre-Paris et le Louvre-Lens. Je sais qu’un certain nombre de nos visiteurs le font.

    Le Louvre-Lens fête son premier anniversaire après un parcours sans faute, mais il y avait quand même un accident, survenu le 7 février 2013. Une jeune femme de 28 ans avait tracé au marqueur une inscription mystérieuse sur la toile monumentale de Delacroix : La Liberté guidant le peuple. Qu’est-ce que sont devenues la femme et la toile ?

    La toile a pu être restaurée. Les dommages causés n’ont pas été durables et ont pu être retirés très rapidement. Nous avons fermé la Galerie du temps pendant une journée pour pouvoir opérer cette restauration. Depuis, la toile se porte très bien. Quant à la personne qui a commis cet acte, à priori, elle n’était pas en possession de tous ses moyens. Elle passera très bientôt au procès et sera fixée sur son sort judiciaire.

    Après l’exposition d’ouverture Renaissance, l’exposition « anniversaire » aborde Les Étrusques et la Méditerranée. Est-ce que cette exposition est emblématique pour l’avenir du Louvre-Lens ?

    Pour moi, oui, cette exposition est très emblématique pour ce qu’on veut faire. L’idée est que ce n’est pas parce qu’on est à Lens, que l’on ne peut pas accueillir des expositions qui ont la même ambition que les grandes métropoles : Paris, Londres, Amsterdam… Au contraire : c’est une exposition qui est très ambitieuse et que nous avons simplement pensée avec une attention toute particulière à la dimension pédagogique, mais avec toute l’ambition et la richesse des grandes expositions internationales. C’est une exposition absolument magnifique.

    DOSSIER SPECIAL LOUVRE-LENS, le musée universel du 21e siècle

    __________________________________________

     A l’occasion du premier anniversaire du Louvre-Lens ce mercredi 4 décembre, la Galerie du temps montre 14 nouvelles œuvres et une nocturne exceptionnelle dévoile en avant-première et en entrée gratuite la nouvelle exposition Les Etrusques et la Méditerranée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.